Bundesamt für Statistik

BFS: Indice suisse des prix à la consommation, novembre 2002 Légère baisse du niveau des prix

      Neuchâtel (ots) - Selon les calculs de l'Office fédéral de la
statistique (OFS), l'indice suisse des prix à la consommation a
reculé de 0,2% en novembre 2002 par rapport au mois précédent. Son
niveau est de 102,3 points (mai 2000 = 100). En rythme annuel, le
renchérissement est de 0,9%, contre 1,2% en octobre 2002 et 0,3% en
novembre 2001.

Baisses de prix dans tous les groupes de biens et de services considérés

    Le léger recul de l'indice en novembre 2002 résulte d'une baisse de l'indice de tous les groupes de biens et de services considérés ce mois, et surtout de la baisse des prix du mazout et de l'essence. Les indices suivants ont donc reculé par rapport au relevé précédent: transports (-0,4%), alimentation et boissons non alcoolisées (-0,4%), logement et énergie (-0,4%), autres biens et services (-0,1%). Les huit autres groupes de biens et de services n'ont pas fait l'objet d'un relevé en novembre.

Evolution des prix des produits du pays et des produits importés

    Toujours selon l'OFS, le niveau des prix a reculé de 0,1% par rapport au mois précédent pour les produits du pays et de 0,6% pour les produits importés. En rythme annuel, les produits du pays ont renchéri en moyenne de 1,2% et les produits importés de 0,2%.

    L'Office fédéral de la statistique (OFS) publie pour la première fois des indices des prix pour différents groupes de la population. Ces indices concernent les années 2000 et 2001 (voir la page 6).

Evolution détaillée des prix en novembre 2002

    Dans le domaine des transports, seuls les prix des carburants ont été relevés. Ils ont baissé de 1,4% par rapport au mois précédent (jour de référence: 4 novembre) mais leur niveau est encore de 2,0% au-dessus de celui de l'année précédente.

    Dans le groupe alimentation et boissons non alcoolisées, les prix de la plupart des légumes et des fruits ont baissé, de même que ceux des saucisses, du pain mi-blanc, de la crème et des petits pains au lait (ces 4 derniers en raison d'une offre promotionnelle). Ont surtout augmenté les prix de la viande de buf, de la viande de porc et du lait entier (fin d'une offre promotionnelle).

    Le recul de l'indice du groupe logement et énergie résulte en premier lieu de la baisse des prix du mazout (jour de référence: 4 novembre), baisse qui a atteint 8,3% par rapport au mois précédent et 4,9% par rapport à l'année précédente. La baisse du prix de l'électricité a également joué un rôle. L'indice des loyers est resté stable par rapport au relevé précédent d'août 2002. Le niveau moyen des loyers en Suisse a progressé de 0,5% par rapport à l'année précédente.

    Le léger recul de l'indice des autres biens et services résulte principalement d'une baisse des prix des montres (due à une offre promotionnelle). Les prix des articles de toilette ont légèrement augmenté.

Raccordement mathématique aux anciennes séries de l'indice

    Les anciennes séries de l'indice, raccordées mathématiquement à la nouvelle série, donnent pour novembre 2002 un indice de 108,5 points sur la base de mai 1993=100, de 150,2 points sur la base de décembre 1982=100, de 187,3 points sur la base de septembre 1977=100 et de 315,8 points sur la base de septembre 1966=100.

OFFICE FEDERAL DE LA STATISTIQUE

Service d'information _________

    Renseignements:

Gilbert Vez, OFS, Section des prix et de la consommation, tél. 032/713 69 00

D'autres informations sont disponibles sur le site de l'OFS: http://www.statistik.admin.ch

Indices des prix pour différents groupes de la population : premiers résultats

    Afin de mieux satisfaire les besoins des utilisateurs, l'Office fédéral de la statistique (OFS) présente pour la première fois des indices des prix à la consommation pour des groupes de population spécifiques pour la période de mai 2000 à décembre 2001. L'élaboration de ces indices socio-économiques répond directement aux motions Cottier et Egerszegi-Obrist (Conseil des Etats et Conseil National) du 18 décembre 1998 dans lesquelles il est demandé au Conseil fédéral de créer les conditions nécessaires pour obtenir des informations détaillées sur l'évolution du « coût de la vie » de différents groupes socio-économiques, notamment pour les ménages comprenant des personnes actives, les foyers avec enfants, les familles monoparentales et les retraités.

    Le seul élément qui distingue les indices socio-économiques de l'indice des prix à la consommation (IPC) est une pondération différenciée du panier-type. En effet, ces indices ont été calculés selon la même méthode et avec les mêmes prix que l'IPC. Les pondérations différenciées des différents groupes socio-économiques pour la période mai 2000 à décembre 2001 sont les suivantes :

    Comme on peut le constater, les indices socio-économiques suivent fondamentalement la même tendance. Les indices des actifs, des indépendants et celui des couples avec enfants sont extrêmement proches de l'IPC. Les légers écarts observés pour l'indice des familles monoparentales et pour l'indice des rentiers sont principalement expliqués par trois postes de dépenses qui sont le loyer du logement, le mazout et le carburant. Ci-dessous, les pondérations qui leur sont associées :

    Les familles monoparentales ont subi, certains mois, une inflation plus forte que les autres groupes, princi-palement parce qu'elles sont davantage sensibles aux hausses des loyers du logement. Les fluctuations des prix des produits pétroliers ont également joué un rôle dans l'évolution différenciée des indices pendant certaines périodes.

    Chez les rentiers, on observe à certaines périodes un taux de renchérissement plus faible que chez les autres groupes, principalement parce qu'ils sont moins touchés par les variations des prix du carburant et du loyer du logement. Cette différence du taux de renchérissement est toutefois légèrement réduite par la plus grande sensibilité des rentiers aux variations des prix du mazout.

    Même si l'étude de ces indices sur la période mai 2000 - décembre 2001 a permis d'avancer certaines conclusions quant aux comportements de consommation des groupes socio-économiques et à l'évolution de leurs indices, il est encore trop hasardeux d'en dégager des tendances tant que les résultats de l'année 2002 calculés sur la base des nouvelles pondérations n'ont pas été exploités. Ils le seront d'ici la fin de l'année 2003.

    Un document détaillé sur l'élaboration et les résultats des indices socio-économiques pour la période mai 2000 à décembre 2001 sera disponible en début d'année prochaine.

OFFICE FEDERAL DE LA STATISTIQUE

Service d'information _________

    Renseignements:

Pour les indices par groupe de population: Agnès Schüpbach, OFS, Section des prix et de la consommation, tél. 032 713 64 65

D'autres informations sont disponibles sur le site de l'OFS: http://www.statistik.admin.ch

29.11.02



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: