Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Test d'éthylotests : résultats peu convaincants

Bern (ots) - Consommation d'alcool et conduite ne font pas bon ménage. En 2015, plus de 1500 accidents de la route dus à l'alcool ont été recensés en Suisse. A l'approche des fêtes de fin d'année, le TCS a testé 10 appareils de mesure de l'alcool disponibles sur le marché suisse et à divers prix. Objectif: vérifier la fiabilité des résultats affichés par les différents appareils, par rapport aux valeurs obtenues par l'analyse d'un échantillon sanguin.

Toujours plus modernes et sophistiqués, les éthylotests se sont multipliés sur le marché suisse. Il est aujourd'hui très facile d'acquérir un éthylotest sur les sites d'achat en ligne grand public, sites spécialisés, ou en pharmacie pour un montant allant de CHF 3.50 à plusieurs centaines de CHF. Les appareils utilisés pour ce test se déclinent en 2 catégories : chimiques et électroniques. Les éthylotests chimiques sont à usage unique et indiquent le résultat par la coloration de cristaux. Les éthylotests électroniques, quant à eux, sont réutilisables et affichent les résultats en valeur numérique. Certains d'entre eux bénéficient même d'une application permettant de les utiliser en les combinant avec un smartphone.

Déroulement du test

Un groupe de 9 participants a été constitué pour participer au test comprenant 4 femmes et 5 hommes. Les doses d'alcool ont été calculées pour chacun selon leur sexe et leur poids. Le test s'est déroulé en 2 étapes. Durant la première étape, les participants ont consommé, à jeun, une dose d'alcool permettant d'atteindre un taux d'alcool autour de 0,25 mg/l (nouvelle unité de mesure pour l'air expiré, correspondant selon la loi suisse à 0,50 g/kg dans le sang). Une attente s'en est suivie, afin de permettre le passage de la totalité de l'alcool ingéré dans le sang. Les participants ont ensuite soufflé, tour à tour, dans chacun des éthylotests. Un prélèvement sanguin a été effectué, en collaboration avec le Centre Universitaire Romand de Médecine Légale (CURML), afin de comparer les résultats et de procéder à une analyse. Durant la deuxième étape, la même procédure a été suivie, mais les participants ont consommé cette fois-ci une dose d'alcool permettant d'atteindre un taux d'alcool supérieur à 0,25 mg/l.

Des résultats décevants

Sur les 10 appareils testés, seuls 4 se sont révélés « satisfaisants », 2 reçoivent la mention « suffisant » et 4 ont été jugés « insatisfaisants ». Les modèles chimiques n'ont pas été convaincants, car leur utilisation est peu aisée. La lecture et l'interprétation du résultat se sont révélées difficile à la compréhension d'un néophyte. Par ailleurs, les modèles électroniques ont présenté des résultats très variables : certains ont indiqué des résultats très proches des résultats obtenus à la prise de sang, d'autres ont démontré un écart important. Les éthylotests électroniques restent tout de même le moyen le plus simple et le plus rapide pour contrôler le taux d'alcoolémie. Toutefois, le prix de ces derniers ne garantit pas leur fiabilité. De manière générale et au vu des résultats, ces appareils peuvent être utiles en cas de doute, mais n'offrent en aucun cas une garantie de capacité à la conduite. La règle la plus simple est de ne pas boire d'alcool avant de conduire, encore moins lorsque la fatigue ou le stress se fait sentir.

L'unité de mesure change, pas la loi

Tant les éthylotests que les éthylomètres (utilisés par les forces de l'ordre) afficheront désormais les résultats en milligramme d'alcool par litre d'air (mg/l). Cette nouvelle unité de mesure n'apporte cependant aucun changement s'agissant de la quantité d'alcool autorisée pour les conducteurs, de même que pour les sanctions, qui restent les mêmes qu'actuellement. Aux actuelles valeurs de 0.5 et 0.8 pour mille (alcool dans le sang) correspondront à l'avenir les valeurs de 0.25 et 0.4 mg/l (alcool dans l'air expiré).

Contact:

Yves Gerber, porte-parole du TCS, 058 827 27 16, 079 249 64 83,
yves.gerber@tcs.ch



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: