Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Fraîcheur portative: le TCS compare des glacières

TCS

Bern (ots) - L'été, la saison des voyages: pour rafraîchir boissons et nourritures en déplacement, une glacière portative est indispensable. Le TCS a testé les quatre systèmes les plus courants de glacières pour en déceler les avantages et les inconvénients.

Le TCS a testé et comparé les quatre systèmes de glacières suivants: une glacière passive (Icetime de Campingaz pour 59 francs), une glacière thermoélectrique (TCX 35 de Waeco pour 367 francs), une glacière par absorption (RC 1600 EGP de Dometic pour 340 francs) et une glacière à compresseur (Cool Freeze CFX 35 de Waeco pour 890 francs). Les prix des produits ont été relevés auprès de maison Bantam Camping.

Glacière passive: pour quelques heures à la plage

Les glacières passives sont généralement suffisantes si on peut renoncer à un refroidissement actif. Il vaut bien sûr mieux qu'elles soient bien isolées et posées à l'ombre. Ne comportant pas de mécanisme de refroidissement actif, ces glacières sont légères à porter et n'exigent pas de travaux d'entretien. Elles sont peu chères, mais les blocs réfrigérants doivent être achetés à part et refroidis préalablement.

Glacières thermoélectriques: pour le pique-nique

Les glacières thermoélectriques possèdent un élément type Peltier qui permet de refroidir ou de chauffer des aliments (d'env. 5°C à 50°C). Le système Peltier a besoin de courant électrique du réseau ou de la batterie, mais fonctionne sans éléments mobiles, pompes ou liquide de refroidissement. Ces glacières sont donc relativement bon marché, silencieuses, légères et n'exigent pas d'entretien. Elles sont robustes et fonctionnent aussi en position inclinée. En revanche, il est recommandé de les disposer à l'ombre et de veiller à une bonne aération.

Glacières par absorption: pour la maison de jardin

Les systèmes par absorption chauffent un mélange d'eau et d'ammoniac pour le faire passer de l'état liquide à l'état gazeux, réaction qui retire de l'énergie à l'environnement. La source de refroidissement est donc un chauffage électrique alimenté par le réseau ou une batterie. Faute de courant électrique, l'absorbeur peut aussi fonctionner au gaz. Ces systèmes n'ont donc besoin ni de moteur, ni de pompe; ils ne font pas de bruit, n'exigent presque pas d'entretien et sont d'un prix relativement bas. Ils consomment cependant beaucoup d'énergie et ne conviennent pas à des températures extérieures de plus de 40°C. Leur principe de fonctionnement les rend assez lourds et exige une position aussi horizontale que possible.

Glacières à compression: pour le safari tropical

Les systèmes à compresseur assurent un refroidissement constant même par de fortes températures extérieures et en plein soleil. Ils permettent même de surgeler. Ces glacières ne fonctionnent qu'avec du courant électrique du réseau ou de la batterie, mais sont relativement économes en énergie et conçues pour un fonctionnement durable. Bien que dotées d'un moteur électrique, d'une pompe et d'un liquide refroidissant, les glacières à compresseur ne demandent que peu d'entretien et peuvent aussi fonctionner en position inclinée. Elles sont cependant chères, lourdes (veiller éventuellement à disposer d'un moyen facilitant le transport) et se font entendre.

Les conseils du TCS

Avant d'acheter le système de refroidissement le plus adapté, il faut analyser ses besoins: taille, poids, robustesse, puissance de refroidissement, autant de critères qui déterminent le choix. On peut admettre comme règle générale que la glacière la plus chère sera aussi la plus réfrigérante - non seulement à cause de son mode de fonctionnement, mais aussi grâce à son isolation.

La meilleure manière de procéder est de refroidir la glacière durant la nuit sur le secteur et d'y déposer des aliments qui ont également été refroidis au préalable. Le courant électrique de la batterie du véhicule permet tout au plus de garder le niveau de température. Si on branche la glacière sur la batterie de la voiture, il est conseillé d'installer un dispositif surveillant la tension. Les glacières devraient toujours être placées à un endroit bien aéré et protégé du soleil.

Après l'utilisation, il faut nettoyer soigneusement l'intérieur de la glacière avec de l'eau tiède, puis sécher. Même des impuretés à peine visibles peuvent provoquer à la longue des moisissures ou des décolorations. Ces salissures sont ensuite pénibles à faire partir. Après le nettoyage, laisser le couvercle légèrement entrebâillé pour assurer un minimum d'aération.

Informations supplémentaires sur le thème du camping: https://www.tcs.ch/fr/camping-voyages/camping/

Contact:

Yves Gerber, porte-parole du TCS, 058 827 27 16, 079 249 64 83,
yves.gerber@tcs.ch

Les photos du TCS sont sur Flickr -
www.flickr.com/photos/touring_club/collections.
Les vidéos du TCS sont sur Youtube - www.youtube.com/tcs.

www.pressetcs.ch



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: