Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

La qualité passe avant le prix : une fausse huile de moteur peut provoquer des dégâts

Bern (ots) - L'huile de moteur assure le bon fonctionnement des éléments mobiles d'un véhicule. Le TCS recommande d'observer les recommandations du constructeur concernant la qualité du produit et de contrôler le niveau d'huile à chaque troisième plein de carburant.

Le niveau d'huile du moteur doit être vérifié à chaque troisième plein de carburant. Mais avant d'ajouter éventuellement du lubrifiant, il faut examiner s'il répond à la qualité prescrite par le constructeur. Les constructeurs automobiles imposent en effet la qualité de l'huile et les intervalles entre les vidanges selon le type de construction des moteurs et les matériaux utilisés. Figurant dans les instructions de service, ces spécifications sont contraignantes et doivent être respectées. Le prix et la marque de l'huile sont en revanche secondaires. Plus chères que les huiles minérales, les huiles entièrement synthétiques sont plus performantes lors des démarrages à froid, réduisent l'usure en atteignant plus rapidement les points de lubrification et résistent mieux aux températures élevées.

Un manque d'huile provoque des dégâts

L'huile de moteur assure la lubrification des éléments mobiles. En cas de manque, le métal frotte sur le métal, ce qui peut provoquer des dégâts importants. Même à froid, l'huile de moteur doit être fluide et en cas de forte sollicitation thermique - par exemple, après un long trajet sur l'autoroute à haute vitesse - le film lubrifiant ne doit pas se rompre. L'huile de moteur refroidit en outre des pièces fortement mises à contribution comme les pistons qui ne sont pas atteints par le liquide de refroidissement. C'est dire que ce lubrifiant doit répondre à de nombreuses exigences pour garantir le bon fonctionnement d'un véhicule. Voilà pourquoi il faut respecter la qualité de l'huile et les intervalles entre les vidanges prescrits par le constructeur.

Il est possible de trouver des huiles de qualité à prix réduit dans les grandes surfaces. En revanche, on déconseillera vivement d'utiliser des huiles bon marché qui ne correspondent pas à la qualité prescrite.

Conseils du TCS

   -	Contrôler régulièrement le niveau d'huile du moteur, notamment 
lorsque les intervalles prescrits entre les vidanges sont longs. Il 
est mauvais pour le moteur d'avoir trop peu ou trop d'huile. En 
rajoutant du lubrifiant, veiller à ce que le niveau se situe entre 
les deux marques. -	N'utiliser que de l'huile de la qualité admise 
par le constructeur (voir les instructions de service). -	Les 
intervalles entre les vidanges doivent être respectés, même si le 
moteur est lubrifié par de l'huile synthétique de qualité supérieure.
Le filtre à huile, par exemple, n'est pas conçu pour des durées plus 
longues. -	De l'huile de moteur en emballage original fermé peut être
stockée pendant au moins trois ans. Lorsque l'emballage est entamé, 
utiliser l'huile dans les six mois. 

Contact:

Laurent Pignot, porte-parole du TCS, 058 827 27 26, 
laurent.pignot@tcs.ch

Les photos du TCS sont sur Flickr -
www.flickr.com/photos/touring_club/collections.
Les vidéos du TCS sont sur Youtube - www.youtube.com/tcs.

www.pressetcs.ch


Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: