Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Le TCS compare les prix des pièces de rechange: originaux plus chers, mais plus qualitatifs

Bern (ots) - Le TCS a comparé les prix des pièces de rechange et des réparations de cinq modèles de la catégorie des compactes. Résultat: les pièces de rechange originales sont généralement plus chères, mais aussi de meilleure qualité. Il vaut donc la peine d'y avoir recours, notamment pour des voitures récentes encore sous garantie. De surcroît, le coût de la réparation est le plus souvent beaucoup plus élevé que celui des pièces, de sorte que ces économies sont à relativiser.

Pour cette comparaison des prix des pièces de rechange, le TCS a choisi des ailes de carrosserie et des phares. Deux éléments fréquemment endommagés dans l'usage quotidien. Cette enquête a porté sur cinq modèles comparables de la catégorie des compactes (VW Golf VI, Ford Focus, Opel Astra, Peugeot 308 et Toyota Auris). Les prix des pièces de rechange originales provenant des réseaux de distribution officiels ont été comparés à ceux de pièces proposées par commerce spécialisé ou sur internet, puis ils ont été mis en rapport avec le coût total de la réparation.

Grandes différences entre les prix des pièces de rechange

Les différences de prix entre les pièces de rechange peuvent être considérables: le TCS a repéré sur internet des différences allant jusqu'à 75% pour les ailes (46 francs au lieu de 178 pour une aile d'Opel Astra) et de 60% pour les phares (192 francs au lieu de 501 francs pour un phare de Peugeot 308). Dans le commerce indépendant des marques, on peut faire des économies jusqu'à 20% sur les ailes (155 francs au lieu de 193 pour une aile de Ford Focus) et de 30% sur les phares (351 francs au lieu de 504 pour un phare d'Opel Astra). Les prix des phares dans le commerce spécialisé et sur internet peuvent parfois même être plus élevés que ceux des constructeurs.

Le coût de la réparation est souvent un multiple du prix de la pièce de rechange

Le coût de la main-d'oeuvre joue un rôle déterminant dans le calcul du prix total d'une réparation. Un phare est remplacé en relativement peu de temps et sans grands travaux supplémentaires. Au tarif horaire habituel de la branche de 145 francs (TVA comprise), la part de la main-d'oeuvre est donc réduite et ne pèse pas lourd par rapport au prix de la pièce de rechange. Le remplacement du phare coûte entre 60 francs sur la Ford Focus et 160 francs sur la VW Golf. Dans ce cas, une comparaison du prix de la pièce de rechange et le choix d'une pièce moins chère peuvent valoir la peine.

Le remplacement d'une aile est plus long et se pratique au tarif horaire de 157 francs (TVA comprise) usuel dans la branche des carrossiers. Il comprend en outre le coût des travaux et du matériel de peinture. Pour des réparations importantes comme le remplacement d'une aile de voiture, le coût de la main-d'oeuvre représente la majeure partie de la facture. Le prix final du montage ainsi que des travaux et du matériel de peinture s'échelonne entre 1270 francs pour la Ford Focus et 1580 francs pour la Toyota Auris. Il ne se réduit donc guère par l'achat d'une pièce de rechange moins chère. C'est dire que l'économie générée par la pièce de rechange est fortement relativisée.

La qualité est décisive

Outre l'économie relativement faible qu'offre le recours à une pièce de rechange non originale, il faut tenir compte de la qualité de cette pièce dans le cas du remplacement d'une aile par un spécialiste. Les pièces originales étant formées avec précision, le carrossier risque moins de perdre du temps à les adapter au moment du montage. De plus, la protection anticorrosion des pièces originales est en règle générale meilleure. Pour toutes ces raisons, même les ateliers de carrosserie en Suisse qui ne sont pas liés à une marque, recourent généralement à des pièces originales.

Recommandations du TCS

Les économies possibles au niveau du matériel ne sont guère profitables quand il s'agit de voitures récentes ou de réparations onéreuses. En cas de doute, le TCS recommande de recourir à des pièces originales. Pour des voitures plus anciennes, il peut valoir la peine de chercher des solutions plus avantageuses et de demander deux, voire trois offres. Mais attention: les ateliers de réparation doivent facturer à leur tarif horaire habituel le temps qu'ils mettent à chercher des pièces de rechange moins chères, si bien que les économies escomptées s'envolent rapidement.

Si le volume du travail ne dépasse pas le niveau usuel des conseils à la clientèle, le professionnel acceptera peut-être de communiquer les données relatives au véhicule ainsi que les désignations et numéros des pièces de rechange nécessaires à la réparation. Les clients ayant suffisamment de connaissances techniques peuvent alors se charger eux-mêmes du travail fastidieux de recherche et de commande du matériel à prix réduit.

Les pièces de rechange et réparations à bas prix comportent des risques en termes de qualité, par exemple concernant l'exactitude des joints en raison de d'une précision insuffisante de la forme ou encore au niveau de la protection anticorrosion. Reste que ces éléments, tout comme des pièces usagées provenant du recyclage des voitures, peuvent constituer une alternative bienvenue et raisonnable pour des véhicules âgés et des petits budgets. Mais indépendamment de l'âge de la voiture, le premier critère est bien entendu toujours la sécurité.

Contact:

Moreno Volpi, porte-parole du TCS, 058 827 27 16, 078 707 71 28,
moreno.volpi@tcs.ch

Les photos du TCS sont sur Flickr -
www.flickr.com/photos/touring_club/collections.
Les vidéos du TCS sont sur Youtube - www.youtube.com/tcs.

www.pressetcs.ch



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: