Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Sièges d'enfants: des lacunes dans presque toutes les voitures

Bern (ots) - Presque toutes les voitures neuves sont aujourd'hui équipées d'ancrages Isofix et Top-Tether pour l'installation de sièges d'enfants. Néanmoins, tous les sièges ne conviennent pas à toutes les voitures de famille. Bien que les véhicules testés, à une exception près, aient reçu au moins la mention "recommandé", il reste un potentiel d'amélioration dans chaque cas.

Le TCS a testé 15 voitures familiales supplémentaires parmi les plus prisées pour en vérifier l'aptitude au transport d'enfants. Depuis juin 2010, 75 modèles ont ainsi déjà subi ces épreuves. Bien que presque la totalité des voitures neuves soient aujourd'hui munies d'ancrages Isofix et Top Tether, aucun des véhicules testés n'a répondu à toutes les exigences. 13 des 15 derniers modèles examinés ont passé le célèbre crash-test Euro-NCAP. Tous ont décroché 5 étoiles dans la discipline de la sécurité des enfants. Ces résultats ne détaillent cependant pas le mode d'installation, ni de la possibilité d'installer plusieurs sièges d'enfants. Le test pratique du TCS comble précisément cette lacune en vérifiant la simplicité de l'installation d'un siège d'enfant et si la voiture peut recevoir plusieurs sièges. Les notes s'échelonnent entre "non recommandé" et "excellent".

Le plus souvent de la place pour au moins trois enfants

Presque tous les véhicules testés permettent de transporter de manière "satisfaisante" au moins trois enfants, voire quatre enfants avec quelques restrictions, conformément aux prescriptions légales. Seule voiture remportant cinq étoiles, la Citroën C4 Picasso peut accueillir quatre petits passagers et sa banquette arrière offre de "bonnes" conditions pour 3 sièges. Les modèles Ford Kuga et Mercedes-Benz Citan break ont décroché quatre étoiles et conviennent également à quatre enfants. Leurs banquettes arrière peuvent recevoir deux sièges dans de "bonnes" conditions. Le plus grand nombre d'enfants, c'est-à-dire cinq, peuvent être installés dans la Nissan NV200 Evalia dans sa version sept places. Cette spacieuse japonaise a cependant raté de justesse la 4e étoile, car elle n'offre que deux "bonnes" places et le siège central de la 2e rangée, en principe "satisfaisant", n'est pas admis pour le transport d'un enfant. La Renault Captur a dû se contenter de deux étoiles, en partie aussi à cause des restrictions imposées par son mode d'emploi: selon le constructeur, le siège du passager ne convient pas à toutes les catégories de sièges d'enfants alors que la place centrale arrière est d'une manière générale interdite aux sièges d'enfants.

Faire une course d'essai pour choisir la familiale idéale

Une bonne, voire une très bonne note finale (quatre ou cinq étoiles) obtenue dans le test pratique du TCS signifie que le véhicule examiné est conçu pour le transport de plusieurs enfants et qu'il convient réellement à cet effet. Des voitures de ce type répondent particulièrement bien aux besoins des grandes familles. En règle générale, les petits monospaces et grands breaks sont mieux adaptés au transport d'enfants que les berlines et petits tout-terrain. Si on ne prévoit pas de transporter plus de deux enfants dans un système de retenue, même un modèle n'ayant obtenu "que" deux étoiles dans le test pratique peut convenir. A dimensions extérieures semblables, les différences quant à l'aptitude au transport d'enfants se situent au niveau des détails. Chaque modèle a obtenu au moins la note "satisfaisant" pour les deux places extérieures de la deuxième rangée de sièges. D'autres véhicules ont raté une meilleure note finale uniquement à cause des restrictions imposées par le mode d'emploi. Le plus souvent, on comprend mal pourquoi le constructeur interdit le transport d'enfants à certaines places, voire ne le recommande pas ou n'admet pas toutes les catégories.

Il existe un potentiel d'amélioration dans de nombreux modèles en termes de qualités familiales. Preuves en sont, par exemple, les instructions d'emploi trop longues, restrictives et parfois même contradictoires. Dans certains modèles, les ancrages Isofix et Top Tether sont mal accessibles ou les ceintures de sécurité sont trop courtes. Pour trouver la voiture familiale convenant le mieux à ses besoins, il faut dans tous les cas organiser une course d'essai avec des enfants et sièges d'enfants à bord.

Pour des raisons de sécurité, le TCS recommande de ne transporter si possible les enfants que sur la banquette arrière et non pas sur le siège du passager. Ne jamais oublier de désactiver l'airbag passager avant d'installer un siège d'enfant dirigé vers l'arrière sur le siège du passager.

Contact:

Moreno Volpi, porte-parole du TCS, 058 827 27 16, 078 707 71 28, 
moreno.volpi@tcs.ch

Les photos du TCS sont sur Flickr -
www.flickr.com/photos/touring_club/collections.
Les vidéos du TCS sont sur Youtube - www.youtube.com/tcs.

Les résultats complets de l'analyse peuvent être téléchargés sur
www.pressetcs.ch.


Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: