Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Sécurité des tunnels : la Suisse peut mieux faire

Bern (ots) - Le TCS a réalisé avec ses Clubs partenaires un audit des tunnels en Europe. Deux des trois tunnels helvétiques testés se retrouvent à la fin du classement. L'étude souligne néanmoins une amélioration constante de la sécurité des tunnels sur tout le continent.

Périodiquement, le TCS et ses partenaires testent la sécurité des tunnels en Europe. Cet été, dix tunnels ont été testés dans cinq pays européens, dont trois en Suisse : Gubrist (ZH), Isla Bella (GR) et Schweizerhalle (BL).

Deux tunnels remportent la mention « très bon », à Tauern en Autriche et à Roer aux Pays-Bas. Huit tunnels sont notés « bon » : deux en Allemagne, trois en Italie et le tunnel de Schweizerhalle en Suisse. Les tunnels de Isla Bella et Gubrist terminent respectivement dernier et avant-dernier de ce classement européen en obtenant la note « suffisant ».

La Suisse dernière du classement Malgré une meilleure note par rapport au dernier test conduit en 2000, l'infrastructure d'Isla Bella reste la lanterne rouge du classement. Les améliorations ne compensent pas plusieurs lacunes qui constituent un risque pour les usagers. En effet, ce tunnel bidirectionnel sur un seul tube ne dispose pas de sorties de secours, en dehors des portails d'entrée et de sortie, et est dépourvu de haut-parleurs pour donner des instructions en cas d'incident. Des améliorations sont prévues d'ici 2020 pour augmenter la sécurité du tunnel.

Le tunnel de Gubrist perd sa mention « bon » obtenue en 2002 et n'est plus que « suffisant ». L'installation zurichoise à la limite de vitesse de 100 km/h est pénalisée par un trafic souvent congestionné, ainsi que par l'absence de bandes d'arrêt d'urgence.

Le troisième tunnel, situé à Schweizerhalle, obtient la note « bon ». Traversé par plus de 125'000 véhicules par jour en moyenne et situé à proximité d'usines chimiques, il est doté d'un dispositif anti-incendie et d'issues de secours. Il manque toutefois encore une bande d'arrêt d'urgence et des haut-parleurs.

Des améliorations constantes L'étude met en évidence une amélioration générale de la sécurité dans les tunnels européens. Les scores élevés obtenus par les tunnels testés prouvent la bonne volonté des exploitants, à l'instar du tunnel autrichien de Tauern. Après l'accident de 1999, le tunnel a été amélioré continuellement et décroche cette année la palme du tunnel le plus sûr. Le niveau de sécurité des tunnels italiens testés est également élevé, tout comme leurs homologues allemands et néerlandais. Les experts estiment que d'ici à 2019, les tunnels européens devraient avoir atteint un bon niveau de sécurité.

Méthode du test Les experts de ce test ont visité et évalué les 10 tunnels à l'aide de critères répartis en huit catégories distinctes, chacune pondérée selon son importance. C'est ainsi qu'ont été testés la conception du tunnel, l'éclairage et l'approvisionnement en énergie, le trafic et la surveillance du trafic, la communication, les issues de secours, la protection contre les incendies, la ventilation et la gestion de crise.

Contact:

Laurent Pignot, porte-parole du TCS, 058 827 27 26,
laurent.pignot@tcs.ch

Les photos du TCS sont sur Flickr -
www.flickr.com/photos/touring_club/collections.

Les vidéos du TCS sont sur Youtube - www.youtube.com/tcs.

Les résultats complets de l'analyse peuvent être téléchargés sur
www.pressetcs.ch.



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: