Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Embargo 21.06 0500 - Comparatif des restoroutes en Europe: la Suisse au sommet

Bern (ots) - Le TCS a évalué avec ses partenaires européens 65 restoroutes situés sur les principaux axes routiers du continent. La Suisse remporte la palme ex aequo avec l'Autriche grâce à sa gastronomie, son hygiène et son personnel. Parmi les points faibles relevés, des prix élevés, une offre limitée pour les familles et le cheminement des piétons. Six restoroutes ont été examinés en Suisse.

Les restoroutes helvétiques de Bavois, Pratteln Sud, Grauholz Nord, Würenlos, Luzern-Neuenkirch Est et de Bellinzona Nord se classent à la première place du test réalisé par le TCS et ses partenaires européens, à égalité avec l'Autriche. Les points forts des infrastructures suisses sont l'excellente offre gastronomique, l'hygiène irréprochable des services sanitaires, la grande variété de marchandises en vente dans les magasins et le personnel aimable. L'offre parfois limitée pour les familles et les personnes à mobilité réduite, la sécurité des piétons et les prix très élevés représentent en revanche les points faibles des restoroutes suisses.

A noter que le reste du test a révélé une grande diversité. La Croatie et la Slovénie sont très bien placées, alors que les aires d'autoroute espagnoles généralement ne correspondent pas aux besoins des familles. La Serbie et la République Tchèque offrent un bon rapport qualité/prix, les restoroutes allemands fâchent à cause de l'utilisation payante des toilettes et les installations aux Pays-Bas sont compliquées d'accès pour les personnes à mobilité réduite. Quant à la France, l'Italie et le Luxembourg, l'enquête révèle à la fois du bon et du mauvais. La Belgique se classe à l'avant-dernière place.

Encore des progrès à faire L'enquête met en évidence des lacunes dans plusieurs domaines au niveau européen. Généralement les familles sont les moins bien loties. Presque deux-tiers des restoroutes visités ont été notés insuffisants pour les familles. Les voies piétonnes et les aires de jeux pour enfants ne sont pas suffisamment protégées de la circulation. Le test déplore également un manque d'espaces spécialement prévus pour changer les bébés, et souhaiterait un accès aisé pour les personnes à mobilité réduite et la gratuité des toilettes. Enfin, les prix sont relativement élevés dans les restaurants et les magasins.

Méthode du test Les experts de ce test ont parcouru environ 35'000 kilomètres et ont passé en revue chaque restoroute à deux reprises. Ces tests ont simulé les besoins d'une famille de quatre personnes, composée de deux adultes et de deux enfants, dont un nouveau-né. Plus de 110 points ont été contrôlés dans les domaines suivants : organisation de la circulation, aménagements extérieurs, service, gastronomie, magasins, compatibilité aux besoins des familles, services sanitaires, hygiène et prix.

Contact:

Moreno Volpi, porte-parole du TCS, 058 827 27 16, 078 707 71 28,
moreno.volpi@tcs.ch

Les photos du TCS sont sur Flickr -
www.flickr.com/photos/touring_club/collections.
Les vidéos du TCS sont sur Youtube - www.youtube.com/tcs.



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: