Enquête du TCS: les prix des occasions sous pression

Bern (ots) - Le franc fort influence aussi le marché automobile suisse, puisque les acheteurs de voitures neuves bénéficient de nombreux rabais "euro" fort intéressants. Conséquence: les prix des voitures d'occasion sont également sous pression. Une enquête du TCS révèle que la valeur d'une voiture neuve achetée il y a quatre ans a baissé de 60%.

Cette enquête réalisée par le TCS révèle que la force du franc suisse fait dégringoler les prix non seulement des voitures neuves, mais aussi des véhicules d'occasion. Un exemple: la valeur indicative d'échange d'une VW Golf 1.4 Leader dotée d'un moteur à essence de 103 kW/140 ch et affichant un kilométrage de 70'000 km est aujourd'hui de 12'000 francs. La dépréciation se monte donc à 19'000 francs.

La rapidité de la dépréciation dépend de plusieurs facteurs. Il y a d'abord le progrès technique grâce auquel de plus en plus de voitures neuves consomment aujourd'hui moins de 6 l d'essence ou moins de 5 l de diesel. Il est donc prévisible que des voitures neuves consommant par exemple 8 l/100 km seront moins demandées après quelques années. Ce facteur à lui seul explique déjà la dépréciation sur le marché des occasions.

Un autre facteur s'ajoute aujourd'hui: conséquence du franc fort, des vendeurs de plus en plus nombreux offrent des rabais "euro" très intéressants, si bien que la différence de prix entre les voitures neuves et les occasions diminue. Le TCS part du principe que le marché des occasions subira une correction et que les prix baisseront donc à court ou à moyen terme.

Conseils du TCS pour les acheteurs et les vendeurs

Face à la grande diversité des rabais et prix promotionnels, le TCS recommande aux acheteurs d'une voiture de démonstration ou d'un modèle récent avec faible kilométrage de s'informer d'abord auprès du garagiste sur le prix d'une voiture neuve. On peut ainsi constater si la différence de prix entre la voiture neuve et l'occasion est grande ou au contraire petite. Pour les achats et ventes entre particuliers, le TCS recommande d'appliquer comme base de négociation la moyenne entre les prix indicatifs Eurotax "Achat et vente". La meilleure manière de s'informer sur l'état mécanique d'une voiture d'occasion est de la faire examiner dans un centre technique du TCS. Autre aspect à relever: une voiture décapotable se vend mieux au printemps, alors qu'une traction quatre roues trouve en général plus facilement preneur en automne.

Contact:

Moreno Volpi, porte-parole du TCS, 022 417 27 16, 079 707 71 28, 
moreno.volpi@tcs.ch 
Les photos du TCS sont sur Flickr - 
www.flickr.com/photos/touring_club/collections.
Les vidéos du TCS sont sur Youtube - www.youtube.com/tcs.