Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Euro NCAP: bons résultats Potentiel d'amélioration sur la Dacia Duster

Bern (ots) - Le TCS et ses partenaires testent régulièrement des voitures dans le cadre de l'Euro NCAP (European New Car Assessment Programme) pour en vérifier la sécurité des occupants, la protection des piétons et les systèmes de sécurité. Dans cette dernière série d'essais, trois modèles ont obtenu la note maximale (cinq étoiles). Seule la Dacia Duster a dû se contenter de trois étoiles en raison d'un équipement de sécurité lacunaire et d'une mauvaise protection des piétons.

Garantissant une bonne protection des occupants, les Hyundai ix20, Mitsubishi ASX et Nissan Juke ont décroché cinq étoiles dans cette discipline. La Hyundai ix20 a pris la tête avec un résultat de 89%, talonnée par la Nissan Juke (87%) et la Mitsubishi ASX (86%). La Dacia Duster et la Mitsubishi i-MiEV ont en revanche manqué le minimum de 80% exigé pour l'obtention de cinq étoiles, réalisant respectivement 74 et 73%.

Tous les modèles ont été gratifiés de cinq étoiles concernant la protection des enfants. Lors de cet essai également, la Hyundai ix20 l'a emporté sur ses concurrentes.

La protection des enfants dépend avant tout de la combinaison du siège et de la voiture. Lors de ce test, les experts ont utilisé les systèmes de retenue pour enfant recommandés par les constructeurs. (Davantage d'informations sur le thème des sièges d'enfants sur www.sieges-enfants.tcs.ch)

C'est dans la discipline de la protection des piétons que les différences sont les plus nettes. Quatre modèles ont obtenu le maximum de cinq étoiles alors que la Dacia Duster n'a pas réussi à réunir un nombre suffisant de points pour décrocher cette mention. Son décalage s'explique par le grand risque de blessures au niveau des jambes que court un piéton heurté par cette voiture.

La Dacia comporte aussi un potentiel d'amélioration au niveau de l'équipement de sécurité. L'ESP n'étant pas installé de série, ce modèle a réalisé qu'un score de 29% et a donc dû se contenter de trois étoiles. Tous les autres modèles testés ont satisfait aux exigences minimales nécessaires à l'obtention de cinq étoiles dans cette discipline.

La méthode du test

Les essais de protection des occupants consistent à mesurer les contraintes auxquelles sont soumis deux adultes à l'avant et deux enfants à l'arrière en cas d'accident. Il s'agit de crash-tests frontaux ainsi que latéraux contre un autre véhicule et un mât de réverbère. La simulation d'un télescopage par l'arrière réalisée depuis 2009 permet de vérifier la protection contre les lésions de la colonne cervicale moyennant deux tests dynamiques.

Dans le crash-test frontal Euro NCAP, les voitures mises à l'épreuve sont projetées contre une barrière déformable à la vitesse de 64 km/h et avec un décalage latéral de 40%.

Le comportement d'une petite voiture en cas de collision ne pouvant être comparé directement à celui d'une grande, les essais de collision frontale sont adaptés aux différentes catégories automobiles. En d'autres termes, on ne compare que des voitures de la même catégorie lors des crash-tests frontaux.

Depuis 2009, l'équipement de sécurité (ESP, avertisseur de ceinture et régulateur de la vitesse) entre également dans l'appréciation des voitures testées. Le total de tous ces essais donne le résultat final qui s'échelonne entre une étoile (insuffisant) et cinq étoiles (très bien).

Kontakt:

Moreno Volpi, porte-parole du TCS, 022 417 27 16, 078 707 71 28,
mvolpi@tcs.ch
Markus Grüter, chef de projet Technique & Economie TCS, 041 267 12
32, mgrueter@tcs.ch

Le TCS est sur Flickr!
Les illustrations peuvent être téléchargés depuis
www.flickr.com/photos/touring_club/collections

Les résultats détaillés du test peuvent être consultés à l'adresse
internet www.pressetcs.ch.



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: