Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Le TCS teste l'installation de sièges d'enfants dans quelques voitures familiales - Bons résultats pour les grandes voitures

    Bern (ots) - Les familles nombreuses ont besoin de voitures pouvant être facilement équipées de sièges d'enfants. Le TCS a mis à l'épreuve neuf voitures familiales de moins de 45 000 francs pour vérifier le mode d'installation des sièges. Résultat: Quelques détails pourraient être améliorés

    Le TCS a effectué un test semblable en juin 2010. Cette fois-ci, il a choisi neuf voitures familiales d'un prix inférieur à 45 000 francs. Le but de cette nouvelle série d'essais est de déterminer combien de sièges d'enfants peuvent être installés dans ces voitures et de vérifier le confort dont jouissent les jeunes passagers. Les experts du TCS ont testé le mode d'installation et analysé la clarté des instructions de montage.

    Résultats divergents La majorité des voitures testées permettent certes de transporter conformément aux prescriptions trois à quatre enfants. Toutefois, quelques modèles compliquent la vie des parents par des détails mal pensés: instructions de montage contradictoires, ceintures de sécurité trop courtes ou encore accès difficile aux ancrages Isofix et Top-Tether.

    Le siège du passager n'est pas idéal pour transporter un enfant Bien que le siège du passager ne soit pas en premier lieu conçu pour le transport d'un enfant, il est possible d'y installer un siège d'enfant dans la plupart des voitures testées. Cela peut être utile pour des transports collectifs. Seule l'Opel Meriva ne permet pas, selon son constructeur, d'installer sur le fauteuil avant droit un siège pour un enfant de grande taille.

    Rappel: le législateur permet le transport d'un enfant sur le siège du passager, mais le TCS recommande d'installer par principe les enfants à l'arrière. Une attention particulière est de mise pour les sièges d'enfants fixés à l'avant dans le sens inverse de la marche: il faut absolument désactiver au préalable l'airbag passager.

    Détails à observer lors de l'installation sur la banquette arrière Le plus souvent, les enfants sont assis sur les places extérieures de la deuxième rangée de sièges. L'installation de différents types de siège d'enfant ne devraient donc pas poser de problèmes. C'était d'ailleurs le cas pour la majorité des voitures testées. L'Opel Meriva, la Citroën C8 et son pendant italien Fiat Ulysse ainsi que les deux modèles frères Seat Alhambra et VW Sharan se sont distingués dans cette discipline grâce à la construction particulière de leurs portes qui offrent un large accès aux sièges. Surprise désagréable, surtout à l'usage quotidien, les fixations Isofix de la Toyota Auris et de l'Opel Meriva sont difficilement atteignables. Hormis les Seat Alhambra , VW Sharan et Toyota Auris, tous les autres modèles posent problème avec leurs fixations Top-Tether qui sont malaisés à manipuler. La Skoda Octavia jusqu'au millésime 2010 et la Citroën C8 n'offrent même pas la possibilité de fixer des sièges d'enfants avec cette ceinture supplémentaire. Pour son dernier modèle (2011), la Skoda Octavia offre de série des points d'ancrage Top-Tether facilement accessibles à condition d'enlever le recouvrement du coffre.

    Contrairement au test précédent, cet essai n'a pas révélé de problèmes concernant la longueur des ceintures, si ce n'est qu'elle est un peu juste pour les sièges arrière extérieurs de l'Opel Meriva et de la Toyota Auris. On s'en rend notamment compte en installant des sièges d'enfants dirigés vers l'arrière ou des coques à bébé.

    Place pour trois sièges d'enfants sur la banquette? Après étude des instructions de montage souvent fort longues, on constate que le transport de trois sièges d'enfants sur la banquette arrière est en principe possible et autorisé par le constructeur. Tous les modèles testés offrent au moins la largeur minimale nécessaire à l'installation de trois dispositifs surélevant l'enfant assis (sans dossier), si bien qu'il est possible de transporter jusqu'à quatre enfants. Les Citroën, Fiat, Seat, VW Sharan et, avec de petites restrictions, la VW Touran peuvent même accueillir des sièges un peu plus larges.

    Aucune des voitures testées n'offre de série une troisième rangée de sièges. Celle-ci est proposée en option (ou comprise dans l'exécution la plus chère) pour la Citroën, la Seat et les deux modèles VW. La Fiat Ulysse peut également être dotée de 7, voire de 8 sièges, mais la vente de cette version a été interrompue depuis peu. Les sièges d'enfants intégrés des modèles VW Sharan et Seat Alhambra constituent un équipement disponible en option pour les deux places extérieures de la deuxième rangée. Cet aménagement est spécialement utile aux voitures effectuant des transports variés, comme par exemple les taxis.

    Conclusion Bien que les résultats de ce test soient en majorité positifs, le TCS appelle tout de même les constructeurs automobiles à concevoir des voitures encore plus pratiques pour les familles. Ce message a heureusement été reçu, comme en témoigne le nouveau point d'ancrage de série Top Tether de la Skoda Octavia.

    *****

    Ordonnance sur les sièges d'enfants: rappel En vigueur depuis le 1er avril 2010, la nouvelle ordonnance sur les sièges d'enfants impose de nouvelles normes de sécurité et des exigences supplémentaires à toute personne amenée à véhiculer des enfants. Depuis cette date, tous les enfants jusqu'à l'âge de 12 ans ou d'une taille inférieure à 150 cm doivent obligatoirement être installés dans un siège spécial ou sur un dispositif surélevant leur position. Une bonne raison pour le TCS de passer une nouvelle fois au crible neuf voitures familiales pour vérifier l'installation des sièges d'enfants.

    Conseil du TCS Les parents à la recherche de la voiture familiale idéale accueillant plus de deux sièges d'enfants peuvent s'inspirer de la règle générale suivante: si le véhicule est plutôt construit en hauteur, la probabilité est grande que trois sièges d'enfants puissent être installés facilement sur la banquette arrière. Mais avant de signer le contrat d'achat, il faut définir clairement les besoins et faire une course d'essai avec les enfants à bord. On n'oubliera pas non plus de lire attentivement les instructions de montage de la voiture et du siège pour être certain que la voiture convoitée facilitera effectivement la vie de famille.

    Infoguide "Sièges d'enfants 2010" La dernière édition de l'Infoguide "Sièges d'enfants 2010" propose une foule informations sur la sécurité des enfants en voiture, des conseils pour l'achat ainsi que le dernier test de sièges. Il est le produit d'une collaboration du Touring Club Suisse (TCS) et du Bureau de prévention des accidents (bpa). Cette brochure peut être commandée gratuitement sur www.infotechtcs.ch. Elle est également disponible au bpa à Berne. Pour de plus amples informations sur le dernier test de sièges d'enfants pour voitures, visitez notre page www.sieges-enfants.tcs.ch.

Contact: Moreno Volpi, porte-parole du TCS, 022 417 27 16, 078 707 71 28, mvolpi@tcs.ch Toni Keller, chef Technique & Economie TCS, 041 267 18 36, akeller@tcs.ch

Les résultats détaillés peuvent être consultés à l'adresse www.pressetcs.ch.

Le TCS est sur Flickr! Des photos peuvent être téléchargées sur www.flickr.com/photos/touring_club/collections



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: