Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

(TCS) Eurotest 2003: tunnels suisses sous la loupe

Bonnes notes pour la sécurité des tunnels récents, nécessité de moderniser les ouvrages anciens

    Berne/Emmen (ots) - Les tunnels autoroutiers de Pomy (A1 près d'Yverdon) et de Gorgier (A5 près de Neuchâtel) ont obtenu les notes "très bon" et "bon" dans le test européen de tunnels 2003. Les ouvrages plus anciens, soit le tunnel du Milchbuck (A1 près de Zurich) et celui de Piumogna (A2 près d'Airolo), ont raté la mention "satisfaisant" et ont dû se contenter d'un "peu satisfaisant". Aucun tunnel suisse n'a reçu la note la plus mauvaise, à savoir "insuffisant".

    Les bons résultats des tunnels modernes comme celui de Pomy (année de construction 2001) et de Gorgier (2002) dans l'Eurotest 2003 s'expliquent par le niveau élevé de leur équipement et par les mesures de sécurité prévues en cas d'urgence. Les deux ouvrages possèdent deux tubes, des chaussées et voies de fuite suffisamment larges ainsi que des liaisons transversales tous les 300 m qui offrent des voies de fuites et de sauvetage supplémentaires.

    Si le tunnel de Pomy a obtenu un meilleur résultat que celui de Gorgier, c'est parce qu'il est équipé d'aires de stationnement. Dans les deux ouvrages, la réception radio et la surveillance vidéo sont garanties sur toute la longueur. Les voies de fuite sont marquées par des éclairages de secours ainsi que par des panneaux indiquant la direction à prendre et la distance jusqu'à la prochaine issue de secours. Le bon fonctionnement de la ventilation d'incendie a été vérifié par des essais de fumée et des mesures du flux.

    Piumogna (A2 Airolo-Faido) et Milchbuck (A1, ville de Zurich)

    Construit il y a vingt ans, le tunnel de Piumogna absorbe tout le trafic en provenance du tunnel routier du St-Gothard (deux tubes, trois voies direction nord, deux voies direction sud). Les liaisons transversales disponibles ne sont pas conçues comme des voies de fuite et ne sont pas signalées. Il n'existe pas de rapports d'essai sur la base de mesures du flux et d'essais de fumée concernant la résistance thermique des ventilateurs et le fonctionnement de la ventilation d'incendie. La formation et l'équipement des équipes de sauvetage sont bons.

    Milchbuck (A1, ville de Zurich)

    Le tunnel à trafic bidirectionnel du Milchbuck est en fait un ouvrage provisoire, mais qui est exploité depuis vingt ans. Il ne possède ni bande d'arrêt d'urgence, ni aire de stationnement. Côté positif, il faut mentionner l'équipement et la formation des équipes de sauvetage. La modernisation du tunnel du Milchbuck est en cours. Le système d'alarme en cas d'incendie et son dispositif de commande seront remplacés en l'espace d'une année.

    Conclusion

    Le TCS s'emploie à ce que les usagers des tunnels soient clairement informés sur le comportement correct à adopter en cas d'incident et sur les possibilités de se sauver par ses propres moyens. Cette information doit être facilement compréhensible. Le TCS demande donc que le marquage des voies de fuite soient uniformisé. La signalisation dans les tunnels doit correspondre à celle figurant dans les notices explicatives et inversement. Il est indispensable d'adopter des standards dans ce domaine.

ots Originaltext: TCS Touring Club Suisse
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Service de Presse
Joël Grandjean
Porte Parole
Ch. de Blandonnet 4, CP 820
1214 Vernier / Genève
Tél.         +41/22/417'27'16
Fax          +41/22/417'27'22
mailto:    jgrandjean@tcs.ch
Internet: http:// www.tcs.ch



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: