Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Le TCS toujours sur la voie de la croissance

    Zurich (ots) - Le TCS peut de nouveau se féliciter d'un exercice réussi, caractérisé par une croissance continue. Le TCS, l'organisation de services pour l'homme mobile, compte actuellement 1,418 million de membres. Le TCS défend une politique de la mobilité, qui est solidement étayée et qui peut rassembler une majorité. Il insiste pour la suppression du système du dosage au Gothard.

    Comme Jean Meyer, Président central du TCS, l'a souligné à Zurich au cours de la conférence annuelle des médias du TCS, le TCS considère que la conduite d'une politique de la mobilité objective et crédible constitue une tâche centrale. Il représente et défend les intérêts de ses membres sur la base de ses compétences professionnelles, de son indépendance économique et de sa neutralité politique.

    L'initiative Avanti en est un excellent exemple.

    Initiative Avanti

    En lançant l'initiative Avanti, le TCS a attiré l'attention du monde politique sur les goulots d'étranglement qui existent maintenant dans les infrastructures et qui se produiront à l'avenir. Or, la lenteur des processus de décision, telle qu'elle découle de notre système, contraint de planifier assez tôt en vue de l'avenir, comme l'exemple de l'initiative Avanti le prouve.

    A l'heure actuelle, environ 80% des prestations de circulation dans le domaine des transports privés proviennent du trafic routier motorisé. Comme le trafic continue d'augmenter régulièrement, la pression sur le réseau routier continuera d'aller en croissant. C'est le réseau des routes nationales qui est le plus touché. Chaque nouveau tronçon ajouté au réseau augmente la pression sur les tronçons centraux, qui sont arrivés à saturation depuis quelque temps déjà.

    Contrairement à ce que le Département des Transports ne cesse d'affirmer, Rail 2000 ne rend pas superflu le développement des capacités dans le réseau des routes nationales. A l'aide d'études portant sur tous les modes de transport, le comité d'initiative a pu démontrer que les améliorations dans l'offre du rail, qui étaient nécessaires et nullement contestées, ne peuvent pas résoudre les problèmes de la route.

    Une expertise effectuée pour le compte du TCS prouve sans conteste possible que le trafic supplémentaire, généré par un deuxième tube au Gothard, correspond à moins d'un pour-cent! Dans la région de Lugano et du Mendrisiotto, il est d'un pour-cent!

    Le problème du Gothard

    Au Gothard, les limites de ce qui est admissible ont été dépassées. Le DETEC minimise les problèmes qui se posent au Gothard et rejette la faute sur ceux qui sont pris dans les bouchons. Le fait est que, sur l'axe du Gothard, les bouchons ne se limitent plus aux week-ends mais qu'ils sont maintenant régulièrement à l'ordre du jour.

    Le système du dosage, mis en vigueur par la Confédération, a pour conséquence que les automobilistes doivent attendre pendant 30 minutes et plus l'écoulement de la colonne des camions. Depuis des mois, le TCS exige la suppression du système du dosage.

    Le Gothard n'est pas seulement un axe de transit international. Il constitue surtout la voie de communication la plus importante vers la partie méridionale du pays. 80% du trafic au Gothard concernent les personnes et 20% le trafic des marchandises, dont 10% sont en transit. Le Gothard assume donc une importante fonction nationale. Cela explique aussi que le Conseil d'Etat du canton du Tessin exige la construction d'un deuxième tube et que la majorité du Conseil d'Etat du canton d'Uri n'en exclut plus la nécessité. Les coûts engendrés par les bouchons au Gothard se situent dans un ordre de grandeur de plusieurs dizaines de millions de francs.

    Un exercice marqué par le succès

    Le Directeur général Josef Andres fait état d'un exercice au cours duquel le chiffre d'affaires s'est élevé à 400 millions de francs. Au cours de l'automne dernier, le TCS a pu fêter son 1,4 millionième membre et le sociétariat a progressé à raison de 18'000 membres supplémentaires.

    Le chiffre d'affaires consolidé se situe en 2001 à quelque 400 millions de francs. De ce fait, l'objectif fixé en ce qui concerne le chiffre d'affaires a été atteint, malgré le 11 septembre 2001. Les voyages du TCS ont été touchés par les attentats aux USA dans la même proportion que la branche des voyages dans son ensemble!!

    Aussi bien en ce qui concerne le livret ETI que la protection juridique Assista, le TCS occupe une position de leader.

    Ci-après, voici quelques facteurs clés:

    1. L'effectif du livret ETI, le "portefeuille universel de sécurité" pour nos membres, a atteint le chiffre de quelque 912'000 exemplaires vendus, soit une augmentation de plus de 38'000 unités.

    2. Le nombre des assurances protection juridique de circulation et protection juridique privée est tout aussi réjouissant. En effet, le total des polices vendues a passé de 490'000 à 502'000.

    3. L'année dernière, notre produit "Auto TCS" a atteint une augmentation record de plus de 12'000 polices. Il y a maintenant plus de 50'000 membres du TCS qui sont assurés auprès de "Auto TCS".

    4. Le TCS a dû prendre en compte une perte sur le chiffre d'affaires pour les Voyages TCS. Entre-temps, l'augmentation des réservations, qui se situait à 9,6% au mois d'avril, a repris le volume normal des années précédentes.

    5. Dans le secteur de la sécurité routière, le TCS n'est pas non plus demeuré inactif. La première étape du centre de sécurité routière de Betzholz, qui est en phase de construction, pourra déjà être mise en exploitation en été.

    Le service de dépannage a de nouveau été fortement sollicité. Les patrouilleurs sont intervenus chaque jour, 24 heures sur 24 plus de mille fois. (Nombre total d'interventions en 2001: 365'575; total en 2000: 343'786).

    Pour ce qui a trait au développement futur du TCS, il est essentiel pour Josef Andres de concentrer ses forces sur l'aménagement des activités de base, pour ne pas courir le danger, comme c'est le cas d'autres organisations, d'être politiquement et économiquement marginalisé. C'est pourquoi, au cours des prochaines années, le TCS va investir d'importants moyens dans l'aménagement de son informatique, de sa technologie, de ses structures et de son personnel!

ots Originaltext: TCS
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Stephan Müller
service des médias TCS
Mobile +41/79/302'16'36



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: