Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Euro Test 1/2002: 23 gares européennes sous la loupe, dont Zurich et Genève

    Berne (ots) - 14 clubs d'automobilistes de 13 pays, dont le TCS, ont participé à un vaste test de gares européennes. Cette enquête a eu lieu dans le cadre de la série "Euro Test". En Suisse, les gares de Zurich et de Genève ont été examinées. La première a reçu la mention "bon" alors que la seconde a dû se contenter d'un "satisfaisant". Ce test était dirigé par le club allemand ADAC, partenaire du TCS.

    23 gares européennes ont été examinées à fond par les enquêteurs: sept en Allemagne, quatre en Grande-Bretagne, à chaque fois deux en France, aux Pays-Bas, en Autriche, en Suisse et en Espagne ainsi qu'une en Belgique et une en Italie.

    Ce test a été développé et réalisé par l'Institut de tourisme européen ETI de Trêves (Allemagne) qui est spécialisé dans les questions touristiques internationales. La check-list a été dressée en collaboration avec des représentants des chemins de fer allemands, autrichiens et suisses. Les sondages ont été effectués entre le 27 novembre et le 7 décembre 2001. Seule la gare de Francfort s'est vu décerner la note maximale "très bon".

    1. Critères du test

    Les gares testées ont été sélectionnées en fonction de leurs dimensions, de leur importance dans le réseau européen des trains rapides mais aussi de la taille des villes dans lesquelles elles se trouvent.

    Les gares ont été appréciées selon les critères suivants: "sécurité", "confort", "cheminements intérieurs", "cheminements vers l'extérieur", "information", "propreté", "prix" ainsi que les prestations de service "chemin de fer" et "gare".

    2. Résultats du test en Suisse

    2.1. Gare de Zurich: mention "bon"

    La gare de Zurich occupe une bonne place dans le classement des gares testées. Elle a obtenu la note maximale dans la discipline "propreté" et la mention "bon" dans les critères de test "service chemin de fer", "service gare", "cheminements intérieurs" et "information". Le "confort" a été taxé de "satisfaisant" alors que les "cheminements vers l'extérieur" ont été qualifiés de "mauvais". La cherté des prestations de service lui a valu la mention "très mauvais" dans la catégorie "prix".

    Les contrôleurs ont relevé positivement les points suivants:
    - la propreté
    - le bon service médical (cabinet médical à la gare ouvert de
        06.00 à 23.00 heures)
    - le service d'information touristique, où les délais d'attente
        son annoncés d'avance, et l'information multilingue
    - la faible distance entre les places de parc de courte durée et
        le perron le plus proche

    Ils ont critiqué les points suivants:
    - l'absence d'informations sur l'offre Park & Ride
    - l'absence d'une surveillance vidéo des perrons
    - les distances trop longues entre les transports publics à courte
        distance et le chemin de fer
    - la cherté des places de parc de longue durée et des casiers de
        consigne
    - la cherté des prestations de service.

    2.2. Gare de Genève: mention "satisfaisant"

    Assortie de la mention "satisfaisant", la gare de Genève se situe dans la moyenne des gares testées. Comme celle de Zurich, elle a obtenu la note "très bon" dans la discipline "propreté". Idem pour les "cheminements intérieurs". Les critères "service chemin de fer", "cheminements intérieurs" et "information" ont été taxés de "bon" alors que dans les catégories "service gare" et "prix" elle a dû se contenter d'un "satisfaisant". En revanche, la gare de Genève accuse un net retard sur celle de Zurich dans les critères "sécurité" et "confort" où elle a été qualifiée de "très mauvais".

    Les contrôleurs ont relevé positivement les points suivants:
    - la propreté: les gares de Zurich et de Genève présentaient les
        sanitaires les plus propres des 23 gares testées!
    - la distance entre le perron central et le perron le plus à
        l'extérieur (117 m) est relativement courte; les distances entre
        les perrons et les places de parc de courte et de longue durée
        sont relativement, voire très courtes.
    - le parking souterrain devant la gare.

    Ils ont critiqué les points suivants:     - l'absence d'un service médical     - l'absence d'une surveillance vidéo     - l'absence de colonnes d'appel d'urgence     - l'absence d'un affichage d'informations à grande surface.

    3. Absence d'informations sur l'offre Park & Ride

    Les automobilistes qui viennent de l'extérieur et qui souhaitent poursuivre en train leur voyage vers Zurich ou vers Genève ne trouvent pas d'informations sur l'offre Park & Ride. Cette lacune doit absolument être comblée.

    4. Pourquoi un test de gares?

    De nombreuses gares avaient une fort mauvaise image ces dernières décennies, car leur infrastructure avait été négligée. Un changement de mentalité s'est cependant opéré, car on s'est à nouveau rendu compte de la situation favorable des gares au centre des villes. Certaines collectivités ont investi des fonds importants dans la rénovation des gares et de leurs environs pour en faire de véritables plaques tournantes des transports publics et des lieux de rencontre. Par exemple, la gare principale de Zurich a été flanquée d'un centre commercial souterrain fort attrayant.

ots Originaltext: TCS
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Stephan Müller, porte-parole TCS
Tél. +41/31/380'11'44

André Porchet, chef de projet
Mobile  +41/78/628'75'73



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: