Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Une interpellation parlementaire appuie les revendications de Caritas Suisse
La Suisse doit accroître son engagement humanitaire en faveur de la Syrie

Luzern (ots) - Au cours de la session d'été, la conseillère aux États Anne Seydoux (PDC/JU) a déposé une interpellation parlementaire qui souligne les revendications de Caritas en faveur d'un engagement accru de la Suisse dans la crise syrienne et pour les réfugiés syriens.

La guerre en Syrie dure depuis sept ans. Des centaines de milliers de personnes ont perdu la vie, des millions sont en fuite. Tandis que 6,6 millions de personnes se sont déplacées à l'intérieur du pays, 4,9 millions ont cherché protection dans les pays voisins. Depuis 2011, plus de 14 000 ressortissants syriens ont demandé l'asile en Suisse. Moins de 4000 d'entre eux ont été reconnus comme réfugiés, plus de 7000 autres ont reçu une admission provisoire. Grâce au soutien d'autres États, le dictateur Bachar el-Assad semble plus indétrônable que jamais. Et rien ne laisse augurer une fin prochaine de la crise en Syrie.

Caritas exige un engagement accru de la Suisse

Devant une telle situation, la Suisse doit reconsidérer son action dans la région en crise et sa prise en charge des réfugiés syriens en Suisse. Caritas Suisse invite le Conseil fédéral à intensifier l'engagement humanitaire en Syrie et dans les pays voisins pour le faire passer des 40 millions actuels à 100 millions de francs par an. Ces moyens supplémentaires doivent être essentiellement engagés pour des programmes de scolarisation et de formation visant à empêcher qu'une génération perdue ne grandisse sans perspectives au Proche-Orient. Vu les maigres chances de retour des réfugiés syriens dans leur patrie, la Suisse doit de surcroît octroyer le statut de réfugié aux personnes admises à titre provisoire. Elles acquièrent ainsi la stabilité leur permettant de ne pas vivre désorientées dans notre pays et de mener le plus vite possible une existence autonome.

Une conseillère aux États attentive aux revendications de Caritas Suisse

La dernière semaine de la session d'été, la conseillère aux États Anne Seydoux (PDC/JU) a déposé une interpellation (17.3450) sur la guerre en Syrie et les conditions d'accueil des réfugiés syriens. Elle invite le Conseil fédéral à donner son avis sur la probabilité d'un retour de ces réfugiés, sur les efforts visant à les intégrer chez nous, l'accroissement de l'aide humanitaire au Proche-Orient et une participation accrue de notre pays aux programmes de réinstallation et relocalisation de l'Union européenne. L'interpellation d'Anne Seydoux appuie donc les exigences de Caritas Suisse.

Contact:

Avis aux rédactions : Martin Flügel, responsable Politique et 
affaires publiques, est à disposi-tion pour de plus amples
renseignements au 079 743 90 05, ou par courriel
mflue-gel@caritas.ch.


Plus de communiques: Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: