Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Une plate-forme pour la prévention de l'excision

Une plate-forme pour la prévention de l'excision / Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100000088 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/Caritas Schweiz / Caritas Suisse/Heike Grasser/Ex-Press/Caritas"

Lucerne (ots) - En Suisse, environ 14 700 femmes et jeunes filles ont subi ou risquent de subir une mutilation génitale féminine. Pour leur offrir la protection et l'assistance auxquelles elles ont droit, une plate-forme nationale pour prévenir l'excision vient d'être mise en ligne. Cette plate-forme est également destinée aux professionnels.

Une plate-forme Internet a été mise en ligne aujourd'hui pour informer les jeunes filles et les femmes ayant subi ou risquant de subir une mutilation génitale féminine ainsi que leur famille sur les conséquences de cette pratique. Le site est disponible en français, en allemand, en italien, en anglais, en somali et en tigrigna. Elle propose également des informations spécifiques et des conseils pratiques à l'intention des professionnels de différents domaines.

La plate-forme est soutenue par le réseau suisse contre l'excision. Ce réseau a été lancé par les organisations Caritas Suisse, Terre des Femmes Suisse, Santé sexuelle Suisse et le Centre suisse de compétence pour les droits humains. Il a été chargé par la Confédération de mettre en oeuvre, au cours des trois prochaines années, des mesures visant à protéger les jeunes filles et les femmes exposées aux mutilations génitales féminines et à leur offrir des soins médicaux adaptés. Le réseau est soutenu par le crédit d'intégration de la Confédération (SEM) et l'Office fédéral de la santé publique dans le cadre du programme Migration et Santé.

Parallèlement à cette plate-forme, le réseau suisse contre l'excision propose des cours aux migrants afin qu'ils puissent effectuer un travail de sensibilisation au sein de leur communauté et, ainsi, atteindre directement les groupes cibles. Pour combler les lacunes dans les connaissances sur ce sujet, le réseau fournit également des conseils et des formations ciblés aux professionnels oeuvrant dans la santé, l'asile, l'intégration, l'accueil des enfants, la formation et la protection de l'enfance. En outre, il s'appuie sur des antennes régionales, qui proposent aux personnes concernées et aux professionnels des différents domaines des conseils et un soutien pour les questions médicales et sociales.

Lien vers la plate-forme d'information sur l'excision : www.excision.ch

Par mutilation génitale féminine (ou excision), on entend, selon la définition de l'Organisation mondiale de la santé, l'ablation partielle ou totale des organes génitaux externes de la femme ou toute autre atteinte portée aux organes génitaux féminins pour des raisons non médicales. Cette pratique représente une atteinte grave à l'intégrité physique et psychologique des femmes et jeunes filles et peut provoquer de graves problèmes de santé. Elle constitue une violation des droits de l'homme et est interdite par la loi en Suisse.

Informations complémentaires :

Nadia Bisang, responsable du projet de prévention contre l'excision,
Caritas Suisse,
tél. : 041 419 23 55 ; courriel : nbisang@caritas.ch
Maria Birri, responsable de projet, Terre des femmes suisse, Tél. 031
311 38 79 ;
mobile : 077 433 83 62, courriel : mbirri@terre-des-femmes.ch



Plus de communiques: Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: