Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Caritas aide les réfugiés particulièrement vulnérables en Grèce
À Lesbos, un hôtel ouvert pour abriter les réfugiés

À Lesbos, un hôtel ouvert pour abriter les réfugiés. Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100000088 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/Caritas"

Lucerne (ots) - Sur l'île grecque de Lesbos, Caritas Suisse s'est assuré la participation d'un hôtel pour héberger des réfugiés. L'oeuvre d'entraide propose ainsi une alternative aux réfugiés les plus vulnérables pour qui l'hébergement d'urgence dans le camp de réfugiés ne peut être envisagé à cause de l'hiver et des conditions météorologiques. Jusqu'au printemps prochain, l'hôtel va offrir la protection et un hébergement provisoire à quelque 20 000 personnes.

Environ 2500 réfugiés arrivent chaque jour sur l'île grecque de Lesbos. Jusqu'ici, tous les arrivants, y compris les malades, les personnes handicapées, les familles avec de jeunes enfants et les personnes âgées, devaient rejoindre le camp de réfugiés complètement débordé. La situation est nettement moins tendue désormais grâce à l'hôtel que Caritas Suisse et Caritas Grèce utilisent comme centre d'hébergement. 500 personnes particulièrement vulnérables ont déjà pu dormir ici ces premières nuits. Il y a 230 places à disposition par nuit. Un logement chauffé et sûr, de l'eau chaude et des repas chauds aident les réfugiés à surmonter les épreuves de la fuite et à reprendre des forces.

Les réfugiés utilisent les possibilités offertes par l'hôtel de laver les vêtements et de se fournir en vêtements d'hiver. Il y a une intense activité sur la place de jeu devant l'hôtel et dans les espaces surveillés dédiés aux enfants. Les enfants profitent ainsi de quelques moments de jeu et d'insouciance. Le service d'information de Caritas dans l'hôtel est également très sollicité. Tous les réfugiés souhaitent poursuivre leur voyage aussi vite que possible. Caritas organise des transports jusqu'au port de Lesbos avec la compagnie de transports publics de l'île. De là, les réfugiés prennent le ferry pour Athènes.

À Athènes, Caritas propose également des hébergements pour les réfugiés vulnérables dans deux hôtels. Ces hôtels sont simples, on peut les comparer à des hôtels deux étoiles en Suisse. Un projet similaire prévoit d'améliorer les conditions sanitaires dans la localité d'Idomeni à la frontière entre la Grèce et la Macédoine. Ce projet commun de Caritas Suisse et de Caritas Grèce sera mené jusqu'au printemps. La Chaîne du Bonheur est également partie prenante du projet qui coûte au total 2 millions de francs.

En Serbie, Caritas Suisse apporte aussi son aide aux réfugiés en prévision de l'hiver. Jusqu'en avril 2016, 25 000 personnes vont recevoir de quoi se nourrir et se désaltérer, des vêtements d'hiver et des sacs de couchage ainsi qu'un soutien psychologique en cas de besoin dans les camps de Presevo et de Kanjiza, aux passages de frontières de Dimitrovgrad, Subotica et Sid ainsi qu'à Belgrade.

Contact:

Information aux rédactions :
Romea Brügger, Département Aide en cas de catastrophe de Caritas
Suisse, se trouve actuellement à Lesbos pour coordonner l'aide
d'hiver. Pour toutes demandes d'interviews et d'informations
complémentaires, Stefan Gribi, responsable du Département
Communication, tél. 041 419 22 37,
courriel sgribi@caritas.ch, est à votre disposition.



Plus de communiques: Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: