Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Deux ans après le typhon Haiyan
Caritas inaugure les premières salles de classe et maisons aux Philippines

Caritas inaugure les premières salles de classe et maisons aux Philippines. Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100000088 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/Caritas Schweiz/Caritas Suisse"

Luzern (ots) - Deux ans après le typhon Haiyan qui a dévasté les Philippines, la reconstruction des écoles et des maisons bat son plein. Caritas Suisse bâtit 80 salles de classe pour plus de 4000 élèves et recons-truit 1000 maisons. Les activités sont centrées en particulier sur les familles et communes dans le besoin.

« Beaucoup d'organisations terminent lentement leur engagement aux Philippines. Mais la population pauvre a encore énormément besoin de soutien pour se remettre un jour de la catastrophe », affirme Mandy Zeckra. La responsable de Caritas Suisse pour les projets de reconstruction aux Philippines a visité fin octobre les projets sur les îles de Bantayan et de Kinatarkan dans la province de Cebu. Sur les 80 salles de classes que le projet Caritas prévoit d'aménager dans sept écoles, 36 seront prêtes d'ici la fin de l'année. Les cours ont pu reprendre dans certaines d'entre elles. Les établissements scolaires reconstruits n'offrent pas seulement un environnement pédagogique sûr aux plus de 4000 élèves, mais serviront aussi de centres d'évacuation aux communes en cas de typhons. Les victimes de la catastrophe accomplissent elles-mêmes les travaux de construction, avec le soutien de spécialistes. Caritas leur a dispensé une formation spécifique. Parmi elles, il y a notamment Predelyn Jayme. Cette femme de 33 ans déclare fièrement : « Le typhon Haiyan m'a donné la possibilité de montrer que je ne suis pas seulement capable d'effectuer des tâches ménagères, mais aussi de durs travaux de construction pour lesquels je suis payée. » Cette activité lui permet de développer ses capacités et le revenu qu'elle génère contribue pour une part importante à l'entretien de la famille, à côté des maigres revenus de la pê-che.

Sur les îles de Bantayan et de Kinatarkan, le typhon a détruit plus de 90 % des habitations. Caritas Suisse bâtit de nouvelles maisons avec 1000 familles particulièrement démunies. La reconstruction de ces maisons ne représente pas seulement une aide humanitaire, mais contribue également à une autonomie durable de la population. Les familles sont impliquées dans les travaux de construction : ce sont elles qui gèrent les coûts, qui se procurent les matériaux et qui prennent des décisions concernant la structure de la maison. Sur les 200 maisons qui devraient être terminées d'ici la fin de l'année, 134 le sont déjà. Caritas continuera à s'engager dans la reconstruction jusqu'en été 2017.

Caritas Suisse assure la reconstruction avec le soutien de la Chaîne du Bonheur. Elle y consacre un budget de 12 millions de francs.

Indication aux rédactions :

Stefan Gribi, responsable du Département Communication, se tient à
votre disposition au 041 419 22 37, courriel sgribi@caritas.ch pour
de plus amples informations.



Plus de communiques: Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: