Caritas Schweiz / Caritas Suisse

La tragédie des migrants en Méditerranée
La Suisse doit renforcer son engagement humanitaire

Migrants Méditerranée : appel de Caritas. Appel de Caritas pour un engagement humanitaire plus fort de la Suisse. Passez des déclarations aux actes ! Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/pm/100000088 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication... plus

Luzern (ots) - Au moment où des centaines de migrants ont perdu la vie en Méditerranée, Caritas lance un appel au Conseil fédéral et au Parlement : la Suisse doit passer des paroles aux actes et renforcer son engagement humanitaire pour les migrants de la Méditerranée. Une fois de plus, on constate après la catastrophe qu'une politique des réfugiés seulement axée sur la dissuasion et la fermeture des frontières est un échec.

Comme le constate Caritas dans son appel, il faut enfin mettre sur pied une politique des réfugiés à la fois réaliste et humaine, non dictée par les égoïsmes nationaux et répondant dans toute l'Europe à la catastrophe qui se déroule en Méditerranée.

Caritas invite le Conseil fédéral et le Parlement à agir sur trois plans. D'une part, le Conseil fédéral a donné un signal positif en se montrant prêt à accepter en Suisse 3000 réfugiés syriens supplémentaires. En tant que membre à part entière de l'Espace Schengen, la Suisse doit endosser un rôle plus actif en matière de politique étrangère. Caritas : « Nous attendons de la diplomatie suisse qu'elle oeuvre auprès des autres pays de l'Espace Schengen pour les amener à accueillir un nombre plus élevé de réfugiés. La diplomatie suisse doit s'engager sur les questions humanitaires avec autant de fermeté qu'elle le fait pour défendre ses intérêts économiques. »

On ne peut faire obstacle au commerce des bandes de passeurs qui profitent de la détresse et de la misère des gens qu'en permettant aux personnes en fuite d'atteindre l'Europe en toute légalité et d'y déposer une demande d'asile. La Suisse doit donc remettre en vigueur la possibilité, abandonnée en 2013, de déposer une demande d'asile à l'ambassade suisse d'un pays tiers. Caritas est d'avis qu'il s'agissait là d'un instrument efficace pour aider les personnes persécutées.

Enfin, Caritas demande que la Suisse augmente son aide humanitaire à 100 millions de francs par an pour les déplacés syriens de la guerre. La guerre en Syrie a provoqué le plus grand afflux de réfugiés de notre époque. De la gauche à la droite, les partis politiques sont unanimes à souligner l'importance et l'urgence d'apporter une aide sur place. Ces paroles doivent être suivies d'actes.

Contact:

Information aux rédactions : l'appel au Conseil fédéral et au
Parlement est accessible dans son intégralité sur
www.caritas.ch/mediterranee et l'on peut le signer en ligne. Pour de
plus amples informations : Hugo Fasel, 079 331 94 22 ; Odilo Noti,
079 686 87 43.



Plus de communiques: Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: