Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Caritas publie le Nouveau manuel sur la pauvreté en Suisse

Luzern (ots) - Caritas veut que la pauvreté en Suisse soit perceptible et intelligible. Dans ce but, l'oeuvre d'entraide a entièrement actualisé son manuel sur la pauvreté. Le « Nouveau manuel sur la pau-vreté en Suisse » est présenté aujourd'hui à Berne. Il donne une vue globale des données portant sur ce thème ainsi que les développements actuels de la politique de lutte contre la pauvreté.

Sept ans après la parution du premier manuel de Caritas sur la pauvreté en Suisse, qui avait éveillé beaucoup d'intérêt, la pauvreté reste un problème social sérieux et bien plus qu'un phénomène marginal. Selon les statistiques récentes de l'Office fédéral de la statistique, plus d'un million de personnes en Suisse vivent dans la pauvreté ou juste au-dessus du seuil de pauvreté. Près d'une personne sur cinq n'est pas en mesure d'honorer une facture inattendue de 2000 francs - par exemple une facture de dentiste.

Le « Nouveau manuel sur la pauvreté en Suisse » fait état des connaissances les plus récentes sur le phénomène de la pauvreté et éclaire ainsi le thème d'un jour actuel de façon exhaustive. Ses deux auteurs Claudia Schuwey et Carlo Knöpfel expliquent en détail l'importance, les causes et les consé-quences de la pauvreté. Ils rendent compréhensible le système de la sécurité sociale en Suisse et montrent aussi les graves lacunes dont ce dernier souffre. Le nouveau manuel met en évidence de manière claire et compétente que la pauvreté est bien plus qu'une situation financière difficile. C'est par exemple chercher du travail longtemps et épuiser son droit aux prestations de l'assurance-chômage. C'est s'abstenir de prendre rendez-vous chez le médecin en cas de maladie, pour éviter des coûts. C'est n'avoir aucune formation, aucune perspective, un statut de séjour incertain. C'est se débrouiller avec un revenu inférieur au minimum vital. Avant tout, c'est devoir rester à l'écart de la vie sociale.

La pauvreté est un problème social sérieux

Il y a dix ans encore, la pauvreté était un tabou dans notre riche Suisse. Depuis lors, il y a du nouveau. En 2010, l'Office fédéral de la statistique a publié pour la première fois des données qui confirmaient les estimations de Caritas. La même année, le Conseil fédéral a adopté une Stratégie globale de la Suisse en matière de lutte contre la pauvreté, et l'an passé, il a lancé un programme national de prévention et de lutte contre la pauvreté. Il reconnaît donc explicitement que la pauvreté en Suisse représente un véritable problème politique et social et qu'il faut s'attaquer activement à ses différentes facettes.

  La pauvreté n'est pas un problème individuel, c'est un problème de société. Il faut donc y répondre par une politique nationale de lutte contre la pauvreté qui cherche aussi bien à prévenir la pauvreté qu'à la combattre. Dans son action « Réduire la pauvreté de moitié », lancée en 2010, Caritas insiste beaucoup sur la nécessité d'agir. « Pour changer le cours des choses, il faut d'abord le comprendre. Le présent manuel veut contribuer à la compréhension de la pauvreté en Suisse et montrer ce qu'il faut changer pour qu'il y ait à l'avenir moins de personnes en situation de pauvreté », écrit Hugo Fasel, directeur de Caritas Suisse, dans son avant-propos.

Claudia Schuwey, Carlo Knöpfel : Nouveau manuel sur la pauvreté en Suisse 288 pages, 42 francs, commande : info@caritas.ch, ou www.caritas.ch/manuel-pauvrete

Contact:

Information aux rédactions :
Pour tous renseignements, Katja Remane, responsable de la
communication pour la Suisse romande, tél. 041 419 23 36, se tient à
votre disposition. Vous pouvez commander des exemplaires de presse au
041 419 22 69 ou à l'adresse info@caritas.ch.



Plus de communiques: Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: