Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Le Prix Caritas pour l'humanité récompense un projet en Irak

Le Prix Caritas pour l'humanité récompense un projet en Irak
Le Prix Caritas 2013 a été décerné à la Britannique Rachel Newton. Grâce à son engagement, plus de 7500 enfants des rues au nord de l'Irak ont déjà trouvé un toit et la protection dans son centre drop-in.

Luzern (ots) - Le Prix Caritas 2013 a été décerné à la Britannique Rachel Newton. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a souligné l'engagement de cette femme qui oeuvre pour les droits et la protection des enfants dans la région kurde autonome au nord de l'Irak depuis 1998. Grâce à son engagement, plus de 7500 enfants des rues ont déjà trouvé un toit et la protection dans son centre drop-in.

Dans son discours de louange, Simonetta Sommaruga précise que Rachel Newton a permis à des milliers d'enfants de trouver la sécurité, de se ravitailler et d'obtenir des soins médicaux, et qu'elle a également accompli un travail important de sensibilisation et de prévention en intégrant dans ses activités l'environnement social des enfants, notamment les autorités et l'école. Le Prix Caritas récompense un travail de longue haleine et encourage aussi Rachel Newton et ses collaborateurs à poursuivre leurs efforts.

Madame Sommaruga a rappelé que, contrairement à ce que l'on imagine souvent, les gens veulent vivre « chez eux, près de leurs proches, de leur famille, de leurs amis. Ils veulent vivre dans un lieu où ils comprennent la vie ». Les migrants cherchent des perspectives d'avenir avant tout dans leur propre pays, et ne le quittent pas volontiers. C'est donc « une tâche fondamentale du monde politique de tout faire pour que les gens puissent vivre dignement dans leur pays ».

C'est pourquoi l'aide humanitaire et la coopération au développement ont une telle importance. Les États doivent aussi collaborer avec la société civile, ajoute Madame Sommaruga : « c'est là qu'entrent en jeu les organisations non gouvernementales et les oeuvres d'entraide comme Caritas ».

On voit bien en Irak à quel point les guerres détruisent les structures de l'État, qui n'est plus en mesure de remplir ses tâches les plus fondamentales - la sécurité, la protection des plus vulnérables, l'approvisionnement de la population dans ses besoins les plus élémentaires. La conseillère fédérale a rappelé que la Suisse devait renforcer son engagement dans le cadre de la coopération internationale dans les États fragiles, notamment le Soudan du Sud, la Corne de l'Afrique et l'Irak. « La Suisse, pays neutre et sans passé colonial, réunit de bonnes conditions pour cet engagement ».

Contact:

Pour plus d'informations, Odilo Noti, responsable du Secteur 
Communication, est à votre disposition, au numéro de téléphone 079
686 87 43.

Information aux rédactions : le Prix est remis officiellement
mercredi 5 juin à 17 heures au centre des congrès et de la culture de
Lucerne. On peut télécharger des photographies directement sur notre
page internet www.caritas.ch/photos


Plus de communiques: Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: