Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Caritas Suisse et les hôtels Sunstar poursuivent un projet qui fait des heureux
Des vacances gratuites pour les personnes défavorisées

    Lucerne (ots) - Entre mai et octobre, le groupe d'hôtels suisses Sunstar offre chaque semaine, en collaboration avec Caritas Suisse, des vacances gratuites à des familles ou à des particuliers en situation de pauvreté. Deux chambres sont mises à disposition durant cette période et pour la deuxième année consécutive. Au total, 27 adultes et 28 enfants peuvent profiter de cette possibilité.

    Sortir de ses quatre murs, oublier les soucis du quotidien et se reposer: tel est le but du projet en faveur des personnes socialement défavorisées que les hôtels Sunstar réalisent cet été pour la deuxième fois, en collaboration avec Caritas Suisse. Le groupe d'hôtels met chaque semaine deux chambres doubles à un ou deux endroits de Suisse à disposition de familles ou de particuliers qui ne peuvent habituellement pas s'offrir de vacances. Les bénéficiaires sont envoyés par les bureaux d'accompagnement social de Caritas. «Les photos et souvenirs de vacances font souvent partie des discussions entre proches et connaissances; à l'école, cela peut être par exemple un thème de rédaction», relève Benjamin Diggelmann de Caritas Suisse. «En Suisse, les vacances font simplement partie de la vie. Grâce à cette offre, les personnes en situation de pauvreté ne se sentent plus à l'écart.»

    «Normalement, nous restons à la maison pendant les vacances. Nous allons au lac ou à la piscine», déclare Laura Marin Tamayo de Genève qui vient de passer une semaine à Arosa avec ses parents. Hormis Berne, cette jeune fille de 18 ans n'était encore jamais allée en Suisse alémanique. Elle parle avec enthousiasme de son séjour à Arosa, de ses promenades dans les montagnes et de son excursion à Coire. «A l'hôtel aussi, nous avons été très bien accueillis et nous nous sommes sentis parfaitement à l'aise. Cela a fait du bien à mes parents de pouvoir se libérer des soucis quotidiens, de la cuisine et du ménage», lance Laura Marin Tamayo. Cette gymnasienne soutient ses parents du mieux qu'elle peut. Sa mère fait des ménages et garde des enfants; son père est inapte au travail depuis près de deux ans à cause d'une maladie musculaire qui provoque de vives douleurs. «A Arosa, explique Laura Marin Tamayo, nous avons pu respirer et prendre du temps pour nous. C'étaient de vraies vacances!» Son père Dagoberto Marin Tamayo exprime le même enthousiasme dans le questionnaire Sunstar rempli avant le départ: «Pendant notre séjour, tout était parfait. Nous nous souviendrons de nos vacances au Sunstar Parkhotel Arosa comme d'un moment magnifique. Merci de tout coeur pour cette formidable attention à notre égard.»

    Les hôtels Sunstar ont lancé le projet l'an dernier, dans le cadre de leur stratégie de durabilité qui comporte à la fois des critères écologiques et sociaux. En 2009, 49 adultes et 42 enfants ont ainsi pu profiter de vacances gratuites. «Permettre à nos hôtes de se distancier des situations quotidiennes difficiles est une précieuse contribution humaine et sociale», déclare Stefan Hantke, responsable de la stratégie de durabilité des hôtels Sunstar. «Nous avons en outre pu être utiles avec un investissement relativement faible.» C'est pourquoi Sunstar poursuivra le projet en 2011.

    Une photo de la famille Marin Tamayo à Arosa peut être téléchargée sur le site www.caritas.ch , rubrique «Actualités - photos»

    Le site www.picturepark.ch/sunstar présente des photos des hôtels Sunstar.

ots Originaltext: Caritas Schweiz / Caritas Suisse
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Benjamin Diggelmann
Responsable de projet au département Réseau Caritas
Caritas Suisse
Tél.:        +41/41/419'23'09
E-Mail:    bdiggelmann@caritas.ch
Internet: www.caritas.ch

Stefan Hantke
Responsable de la stratégie de durabilité des hôtels Sunstar
Tél.:        +41/61/925'70'81
E-Mail:    hantke.s.ho@sunstar.ch
Internet: www.sunstar.ch