Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Caritas Suisse: Votation fédérale du 29 novembre - L'exportation d'armes est toujours problématique

    Lucerne (ots) - Caritas Suisse soutient l'initiative populaire «Pour l'interdiction d'exporter du matériel de guerre». Caritas dit oui pour des critères d'éthique sociale mais aussi pour des raisons de politique extérieure et de développement.

    En tant qu'oeuvre d'entraide chrétienne, Caritas se doit de respecter l'enseignement social chrétien. En son centre se trouve l'éthique de la paix. La paix ne doit pas être construite et préservée par les armes. Elle est un fruit de la justice sociale. C'est pourquoi, toutes les ressources doivent être mises en oeuvre pour satisfaire les besoins élémentaires de tous les êtres humains et permettre l'évolution de toute la société. Du point de vue de la doctrine sociale de l'église, l'exportation d'armes est toujours problématique.

    C'est pourquoi, Caritas s'emploie à ce que la Suisse prenne au sérieux sa politique de développement. Il y a une contradiction entre les fondements de la politique de développement de la Suisse et l'exportation de biens qui seront utilisés avec une finalité guerrière. D'un côté, les oeuvres d'entraide suisses fournissent de l'aide à la survie aux réfugiés et aux déplacés et d'un autre côté, la Suisse permet, par la livraison de matériel de guerre aux dictatures et aux régimes non-démocratiques, d'augmenter encore le nombre de réfugiés.

    Caritas est d'avis que l'on doive mettre fin à cette contradiction. Les objectifs de la Suisse en matière de politique extérieure et de politique de développement ne doivent pas être annulés par les exportations de matériel de guerre.

ots Originaltext: Caritas Suisse
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Grégoire Praz, porte-parole de Caritas Suisse
Mobile: +41/79/637'62'85



Plus de communiques: Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: