Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Caritas Suisse: La pauvreté en Suisse enfin analysée

    Lucerne (ots) - La pauvreté en Suisse est à peine visible, souvent cachée mais elle existe néanmoins. Caritas vient d'éditer le "Manuel sur la pauvreté en Suisse" premier ouvrage de référence en français sur le sujet. Les causes et les formes de la pauvreté ainsi que les possibilités d'en sortir y sont notamment analysées. Dans le cadre de la parution de ce Manuel, les six Caritas romandes ont donné un aperçu de leur engagement et de la situation de la pauvreté sur le terrain lors d'une conférence de presse ce lundi 7 mai à Lausanne.

    Les auteurs du "Manuel sur la pauvreté en Suisse", Christin Kehrli et Carlo Knöpfel, collaborateurs de Caritas Suisse, affirment que: "La pauvreté est un scandale social dans un pays riche comme la Suisse". La pauvreté est souvent cachée, minimisée dans notre pays bien qu'elle constitue un grave problème social. Le "Manuel sur la pauvreté en Suisse" donne pour la première fois une vue d'ensemble, accessible à tous, des connaissances actuelles sur ce sujet mais soulève la difficulté d'estimer le nombre de personnes pauvres en Suisse. En effet, nous ne disposons pas de statistiques sur la pauvreté et celles de la perception de l'aide sociale négligent le fait que près de la moitié des personnes ne font pas usage de leur droit au soutien de l'Etat. Par ailleurs, le nombre de personnes pauvres dépend fortement du seuil de pauvreté choisi et il n'a pas été possible jusqu'à présent de fixer un minimum vital valable pour tous.

    Causes de la pauvreté et personnes touchées

    Le Manuel précise que les causes de la pauvreté sont multiples mais bien identifiées: faible niveau de formation, mauvais salaires, endettement, divorce, chômage de longue durée, conditions de travail précaires ou longues maladies. Dans la société à risques actuelle, peu de personnes sont à l'abri de la pauvreté. On estime qu'environ 30% de la population court le risque de glisser dans la pauvreté à cause de circonstances individuelles tandis qu'un tiers de ces personnes sont pauvres en permanence. Par ailleurs, les jeunes sont plus fréquemment pauvres que les personnes âgées, les étrangers font plus souvent partie des pauvres que les Suisses. Ainsi les jeunes familles avec plusieurs enfants, les familles monoparentales, les personnes seules et les jeunes adultes qui ont de la peine à accéder au monde du travail sont les premiers touchés. Les femmes présentent un risque de pauvreté plus élevé mais il semble qu'elles ont souvent une meilleure capacité d'adaptation qui leur évite de tomber dans la pauvreté.

    Situation de la pauvreté en Romandie

    Pour Jean-Noël Maillard, directeur de Caritas Jura et président de la Conférence des Caritas romandes, il existe de multiples formes de pauvreté autres que simplement financière: "Dans notre région, nous avons le sentiment que les autres formes de pauvreté (précarité de l'emploi, pauvreté relationnelle, physique et psychologique) sont ressenties encore plus douloureusement par les personnes que la seule pauvreté financière".  Dans une ville riche et prospère comme Genève, ce sont près de 500 nouvelles personnes en détresse tant financière qu'humaine que Caritas Genève reçoit chaque mois. A Caritas Fribourg, on constate également une augmentation constante des demandes de soutien et les difficultés financières touchent toutes les catégories socioprofessionnelles. La pauvreté n'épargne pas non plus des cantons ruraux comme le Valais disposant pourtant d'importants réseaux de solidarité. A Neuchâtel, la baisse des prestations sociales dans le canton a eu des effets dramatiques sur la population la plus défavorisée. De son côté, Caritas Vaud s'est engagée de manière active dans un important programme cantonal visant à aider près de 1 700 jeunes adultes âgés de 18 à 22 ans à s'affranchir de l'aide sociale en décrochant une place d'apprentissage ou un travail.

    Sortir de la pauvreté: une priorité

    Pour les auteurs du Manuel, une politique claire de la pauvreté à trois niveaux est indispensable: prévenir la pauvreté, assurer l'existence et rechercher des voies d'intégration sociale. L'éducation scolaire et la formation professionnelle restent essentielles au niveau de la prévention, elles sont les clés d'un développement professionnel permettant à chacun de subvenir à ses propres besoins.

    Christin Kehrli, Carlo Knöpfel, Manuel sur la pauvreté en Suisse, Editions Caritas, 2007, 224 pages, de nombreuses illustrations en couleurs, 42 francs. Disponible dans les libraires ou chez Caritas Suisse, Löwenstrasse 3, 6002 Lucerne, tél. 041 419 22 22, fax 041 419 24 24, courriel: info@caritas.ch Internet: www.caritas.ch/shop

    Des exemplaires de presse peuvent être commandés au tél. 041 419 22 71 ou par courriel: info@caritas.ch.

ots Originaltext: Caritas Suisse
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Christin Kehrli
responsable du service Formation à Caritas Suisse et coauteur du
Manuel
Tél.:    +41/79/821'63'16
E-Mail: ckehrli@caritas.ch

M. Jean-Noël Maillard
Président
Tél.: +41/78/635'73'83



Plus de communiques: Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: