HEKS - Hilfswerke der Evang. Kirche

RDC, région de Goma L'EPER condamne les violations des droits humains

Zürich (ots) - L'Entraide Protestante Suisse (EPER) appelle à la protection de la population civile en République démocratique du Congo (RDC). Elle condamne toute forme de violence et exige que toutes les violations des droits humains soient reconnues et les responsables sanctionnés. L'oeuvre d'entraide exhorte toutes les parties au conflit et les organisations internationales à s'engager fermement en faveur de l'engagement de négociations et de la recherche de solutions pacifiques. Il convient de mettre fin le plus rapidement possible aux souffrances de la population civile.

Depuis le 20 novembre, la ville de Goma est entre les mains des rebelles du M23. Selon le directeur pays de l'EPER à Goma, il y a heureusement eu relativement peu de victimes parmi la population civile. En revanche, la prise de la ville a entraîné des flux importants de réfugiés. A l'heure actuelle, d'innombrables personnes déplacées à l'intérieur du pays recherchent abri et protection dans la région de Goma. L'EPER est actuellement en train d'étudier si elle peut leur apporter un soutien.

La dernière visite du directeur pays de l'EPER aux projets menés dans la province du Nord-Kivu remonte à la semaine dernière : « Des paysans suivaient les ateliers organisés par nos organisations partenaires ; à l'école, l'enseignement était dispensé normalement, et le soutien psychologique pour les femmes victimes de violence sexuelle était assuré », rapporte-t-il. L'EPER éprouve un grand respect envers le courage de ses partenaires sur place. Aujourd'hui, ceux-ci ne sont plus joignables que par téléphone ou courrier électronique. Jusqu'à nouvel avis, le directeur pays de l'EPER ne peut pas quitter le pays, et visiter les projets dans les villages avoisinants est trop risqué.

L'EPER mène des projets en RDC depuis les années 1960. Active dans la province du Nord-Kivu, elle gère un bureau de coordination à Goma. Ses projets visent à favoriser le développement des communautés rurales et à soutenir les associations de paysans en vue d'une amélioration des conditions de vie de la population. L'EPER mène également des projets dans les domaines de la sécurité alimentaire, de l'alphabétisation et de la formation professionnelle. Le soutien psychologique aux victimes de violence sexuelle fait également partie de son programme dans le pays.

L'histoire de la République démocratique du Congo est marquée depuis plus de dix ans par des affrontements armés et par l'instabilité politique. Les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu ont été particulièrement sinistrées. Dans les villages, on relève de graves atteintes aux droits humains dues aux affrontements entre divers groupes rebelles armés et l'armée congolaise : meurtres de civils, violences faites aux femmes et aux jeunes filles, recrutement forcé d'enfants, pillage et destruction de biens privés. Le Nord-Kivu est en outre fragilisé par le nombre important de réfugiés du Rwanda et, surtout, de personnes déplacées dans leur propre pays. L'infrastructure se trouve dans un état catastrophique suite aux années de conflit. Le niveau de développement est très bas et l'espérance de vie s'élève à peine à 47,6 ans. Selon l'ONU, plus de 5 millions de personnes sont décédées depuis 1998 des conséquences directes ou indirectes de la guerre. A cela s'ajoute le déplacement de quelque 1,8 millions de personnes.

L'Entraide Protestante Suisse (EPER) apporte une aide humanitaire, combat les causes de la misère et permet aux plus pauvres d'accéder aux ressources vitales (eau, terre, nourriture et éducation). L'EPER lutte contre l'exploitation et aide les opprimés à s'organiser et à faire valoir leurs droits. L'objectif est de permettre à chacun de mener une vie autonome dans la dignité, indépendamment de son appartenance religieuse ou ethnique. L'EPER collabore avec des organisations partenaires dans plus de 45 pays du monde. Elle vient en aide aux démunis dans leur pays, indépendamment de leur culture, de leur religion ou de leur confession. En Suisse, l'EPER défend les droits des réfugiés et joue un rôle actif dans des projets de conseil et d'intégration pour les migrants et les citoyens suisses issus de milieux sociaux défavorisés.

Compte pour les dons : CP 10-1390-5

Contact:

Informations complémentaires : Joëlle Herren, responsable médias,
tél. : 021 613 44 59, portable : 078 661 08 97, e-mail :
herren@eper.ch



Plus de communiques: HEKS - Hilfswerke der Evang. Kirche

Ces informations peuvent également vous intéresser: