HEKS - Hilfswerke der Evang. Kirche

Crise alimentaire au Niger L'EPER augmente son aide d'urgence à CHF 600 000

Zürich (ots) - Bien que la saison des pluies ait débuté en juin, la population du Niger souffre encore des conséquences de la sécheresse. Il faudra attendre jusqu'en octobre pour pouvoir compter sur les premières récoltes.

Un projet « cash for work » pour exploiter durablement les palmiers doums

L'EPER prévoit la mise en place d'un projet d'aide à la survie dans la région de Maradi courant sur les trois prochains mois. Les bénéficiaires sont 1500 ménages, soit environ 12 000 personnes habitant dans plus de 25 villages. Le projet vise à aider la population à protéger et à exploiter de manière plus rentable et durable les palmiers doums, dont les utilisations possibles sont multiples (construction, combustible, consommation, artisanat). Ce projet « cash for work » donne du travail contre rémunération : les bénéficiaires plantent et cultivent les palmiers doums contre un salaire journalier. L'argent ainsi gagné permet aux bénéficiaires de s'acheter de la nourriture et de payer les éventuels frais médicaux de leurs familles. L'exploitation suivie des palmiers doums est également intéressante sur le long terme ; elle permet de prévenir le dépérissement précoce des arbres et leur surexploitation. Ces cultures permettront donc d'assurer, de manière durable, un revenu supplémentaire aux familles. Les coûts du projet s'élèvent à CHF 200 000.

CHF 400 000 pour les centres d'alimentation

Dans le cadre de l'aide d'urgence lancée en mai dernier, l'EPER a rouvert huit centres d'alimentation au sud de Tahoua. Pendant plus de huit mois, 12 000 enfants légèrement malnutris recevront des repas spécialement adaptés à base de produits locaux. La Chaîne du Bonheur, dont l'EPER est un partenaire accrédité, soutient à hauteur de CHF 100 000 le projet qui coûte CHF 400 000 dans son ensemble.

Chaque don compte !

A ce jour, les dons reçus par l'EPER en faveur de la crise alimentaire au Niger se montent à CHF 310 000. L'oeuvre d'entraide est très reconnaissante de cette générosité mais lance un nouvel appel pour répondre aux besoins du travail d'urgence au Niger.

Les dons peuvent être versés sur le CP 10-1390-5, mention « Crise alimentaire au Sahel » ou par SMS en envoyant FAIMSAHEL 50 (pour un don de CHF 50 par exemple) au 2525.

L'EPER est active au Niger depuis les années 80 : elle y concentre ses interventions sur l'aide au développement et l'aide humanitaire dans les régions de Tahoua et Maradi. Ses objectifs à long terme sont l'amélioration de l'alimentation en eau, de l'élevage extensif de bétail, de la production agricole et de sa commercialisation.

Contact:

Informations complémentaires :
Joëlle Herren Laufer, tél.: 021 613 40 70, 078 661 08 97, e-mail :
herren@eper.ch



Plus de communiques: HEKS - Hilfswerke der Evang. Kirche

Ces informations peuvent également vous intéresser: