HEKS - Hilfswerke der Evang. Kirche

L'EPER a gagné

Zürich (ots) - L'Entraide Protestante Suisse continuera à se présenter sous son abréviation connue de HEKS (en Suisse allemande) et EPER (en Suisse romande). C'est le résultat d'un vote consultatif réalisé ces quatre derniers mois et demi. Parmi les 10'124 voix, 80 % se sont prononcées pour HEKS/EPER. Durant plus de quatre mois, l'EPER a mené sous l'appellation "Mon oeuvre d'entraide" une action permettant à la population de s'exprimer à propos de la présentation future de l'oeuvre d'entraide. Plus de 10'000 personnes ont participé au vote, parmi lesquelles 80% se sont prononcés en faveur de HEKS/EPER, 13% pour Respecta et 6% pour Vitalibra. Les dix églises cantonales et les trois paroisses qui se sont exprimées se sont également prononcées en faveur du maintien de HEKS/EPER. Un signe fort L'oeuvre d'entraide a pris connaissance avec grand plaisir de cette impressionnante participation à la consultation. "Nous pouvons nous appuyer sur une base intéressée et engagée, qui s'investit pour son oeuvre d'entraide. Cela nous réjouit" commente Ueli Locher, directeur de l'EPER, qui ajoute: "Avec ce vote, l'EPER fait partie des rares organisations qui peuvent dire que leur nom repose sur une légitimité démocratique. C'est un capital précieux pour l'avenir de notre oeuvre d'entraide". Compte tenu du résultat clair, le conseil de la fondation a déjà décidé de conserver l'appellation actuelle. L'évaluation détaillée des résultats du vote montre de grandes différences selon les différentes tranches d'âge. Par exemple, une faible majorité de 51% s'est prononcée en faveur d'un changement de nom parmi les moins de 30 ans. Les défis restent Le grand défi pour les années à venir demeure de maintenir et de renforcer une base saine pour l'oeuvre d'entraide. Pour pouvoir continuer à conduire ses nombreux projets à l'étranger dans le même volume que jusqu'à présent, une croissance modérée des revenus est par exemple nécessaire, pour faire face à la hausse considérable des prix dans de nombreux pays. Par ailleurs, il serait important de lancer de nouveaux projets pour pouvoir réagir à de nouveaux besoins urgents. Il sera donc nécessaire d'élargir et de consolider le soutien financier de l'EPER. Cela implique que nous réussissions par notre présence publique à atteindre des groupes cibles nouveaux et plus jeunes et à gagner leur soutien pour notre action. Les responsables de l'EPER sont confiants de pouvoir maîtriser ces défis variés des années à venir. Vous trouverez de plus amples informations sur : www.monoeuvredentraide.ch L'EPER, l'Entraide Protestante Suisse, active dans l'aide humanitaire, combat les causes de la pauvreté et permet aux populations l'accès aux ressources vitales, comme l'eau, la nourriture et la formation. L'EPER combat l'exploitation et aide les personnes opprimées à s'organiser et à défendre leurs droits. L'objectif : une vie autonome en toute dignité pour tous, indépendamment de l'appartenance à tel ou tel groupe de population et quelque soit la religion. L'EPER travaille avec des organisations partenaires locales dans plus de 45 pays du monde. Elle s'occupe des défavorisés dans leur pays, indépendamment de leur culture, de leur religion ou de leur confession. En Suisse, l'EPER s'engage juridiquement en faveur des réfugiés. Elle est aussi active dans des projets de conseil et d'intégration pour des migrants et des Suisses socialement défavorisés. Contact: Philippe Bovey, Secrétaire romand, Tél. 021 613 40 77 Portable 078 602 05 36, bovey@eper.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: