HEKS - Hilfswerke der Evang. Kirche

Les enfants ont besoin de paix

      Zurich (ots) - Attirer l'attention sur le sort des enfants victimes
de violences est l'objectif de la campagne annuelle de l'EPER
(Entraide Protestante Suisse), qui se déroule du 1er au 14 décembre.
A cette occasion, elle a invité M. Binini Hangi, coordinateur de ses
activités dans le Kivu au Congo. Dans ce pays, elle engage plus de 2
mios de francs par année dans l'aide à l'enfance abandonnée, le
renforcement de la sécurité alimentaire, la formation et
l'éducation, clés d'un développement pacifique.

    La RD du Congo, un pays de la taille de l'Europe, est très riche en ressources minières. Toutefois, en proie à des conflits incessants, menacés par ses voisins et l'économie mondiale qui convoitent ces richesses, il ne parvient pas à assurer une existence digne à sa population. Des infrastructures inexistantes, un Etat très affaibli, laissent la place à la malnutrition, l'analphabétisme, le sida et la pauvreté. «Nos richesses sont l'objet de toutes les convoitises et entraîne notre perte. Leur exploitation ne bénéficie nullement à la population, elle finance différentes factions armées qui mènent des luttes dont les civils sont les premières victimes. Depuis dix ans, notre région à l'Est du Congo vit dans une insécurité totale qui empêche tout développement. Et pourtant, la population ne baisse pas les bras, elle croit toujours à la construction d'une société basée sur la paix», dit M. Binini Hangi. Dans cette région, l'EPER soutient des programmes de prise en charge d'enfants dans des familles d'accueil, de la formation d'adultes. Elle participe aussi au renforcement d'une agriculture destinée à lutter contre la malnutrition et à la reconstruction des infrastructures et du tissu socio-économique.

    Ailleurs dans le monde, comme en Colombie, l'EPER offre des espaces d'accueil où des jeunes peuvent se reconstruire en marge de la violence. Au Liban et en Palestine, elle offre un havre de paix aux enfants et aux jeunes Palestiniens où ils apprennent échange et respect. En Bosnie, le partenaire de l'EPER travaille avec les enfants et les jeunes pour les aider à surmonter les traumatismes de la guerre. Au Cambodge et en Erythrée, un appui permet aux victimes de la guerre de retrouver un travail, une place dans la société et d'assurer ainsi l'éducation de leurs enfants.

    L'EPER est l'oeuvre d'entraides des Eglises protestantes de Suisse. Elle travaille des partenaires locaux dans plus de cinquante pays dans le monde et en Suisse en faveur des plus démunis. Son engagement s'appuie sur les valeurs chrétiennes dans le respect des êtres humains quelles que soient leur culture, leur religion ou leur ethnie.

Informations complémentaires : Marianne Tellenbach, EPER Communication, tél. 021 617 18 45, 079 541 66 70 www.eper.ch Dons : CP 10-1390-5, mention Campagne nationale

Marianne Tellenbach Av. de Morges 101 1004 Lausanne tel. + 21 625 83 21 prof + 21 617 18 45



Ces informations peuvent également vous intéresser: