HEKS - Hilfswerke der Evang. Kirche

Les dons augmentent de 10 pour-cent

Zurich (ots) - L'EPER (Entraide Protestante Suisse) présente son rapport annuel 2002. Les dons ont augmenté de 10,5 pour-cent et s'élèvent à 18, 8 mios de francs. Les recettes ont baissé de 57,1 à 52,9 mios de francs, en raison de la clôture des projets d'aide d'urgence et de reconstruction en ex-Yougoslavie. Les frais administratifs sont restés stables à 12,8 pour-cent. Les comptes annuels 2002 présentent des dépenses de 52,9 mios de francs et des recettes de 51 mios. Ceux-ci bouclent, en tenant compte d'un prélèvement dans les fonds et réserves, avec un excédent de recette de 275'697 francs. Il est réjouissant de noter une importante croissance des dons qui ont augmenté de 10,5 pour-cent à 18,8 mios de francs. Les legs ont diminué de 4 mios et les frais administratifs sont restés stables à 12,8 pour-cent. En Asie, Europe, Afrique et Amérique latine, l'EPER a engagé 31,7 mios de francs. Les accents du travail à l'étranger ont été mis sur la sécurité alimentaire, l'aide d'urgence et le travail en faveur de la paix. Ce dernier était également au centre des activités de relations publiques. Une tournée de forgerons cambodgiens dans 11 villes de Suisse ont permis de mettre en valeur l'engagement en faveur des victimes de mines antipersonnel. En janvier, le volcan Nyiragongo a laminé le centre économique de la ville de Goma dans l'Est du Congo. Grâce à ses-partenaires locaux, l'EPER a pu mettre ne place une aide d'urgence très rapidement. Aujourd'hui Goma n'est plus à la une de l'actualité mais l'EPER soutient ses partenaires dans leurs efforts de reconstruction. Actuellement, 450 maisonnettes destinées aux familles sinistrées, sont construites par des ouvriers qui gagnent un revenu avec lequel ils peuvent à nouveau acheter des produits. Cette reconstruction participe ainsi à la mise en place d'un tissu économique mis à mal par la catastrophe et les années de guerre. L'eau a également été au centre de l'aide d'urgence. Après les inondations en Europe et en Asie, c'est la sécheresse qui a marqué l'Afrique. En collaboration avec ses partenaires, l'EPER a engagé une action d'urgence et un soutien à la reconstruction au Zimbabwe, dans la Corne de l'Afrique ainsi qu'au Sahel. Cette collaboration se poursuit en 2003. Les programmes prévoient la distribution de vivres, l'amélioration des adductions d'eau, mais aussi le développement d'une société civile et démocratique, en particulier au Zimbabwe, pays malmené par des tensions civiles. L'EPER est aussi active en Suisse auprès des personnes socialement défavorisées, migrantes et réfugiées. Les dépenses s'élèvent à 14,4 mios de francs. Les bénéficiaires sont. Le travail de conseil et d'assistance juridiques aux personnes requérantes est au centre des activités de ce secteur. En Suisse romande, plusieurs programmes visant l'intégration de personnes migrantes ont vu le jour (production d'un CD hip hop contre le racisme avec des jeunes migrants, intégration socio-professionnelle de jeunes). EPER Communication Le rapport annuel peut être commandé à l'EPER, communication Tél. 021 671 23 23, e-mail thiel@hekseper.ch Le texte ci-dessus est disponible sur le site internet www.eper.ch

Plus de communiques: HEKS - Hilfswerke der Evang. Kirche

Ces informations peuvent également vous intéresser: