KIPA / APIC

APIC sur ELIAS: La Poste intermédiaire entre le Ciel et les enfants

    Fribourg (ots) - Ils ont 2 ans, voire 5, 6 ans ou plus, ils sont adolescents même et parfois adultes, et ont en commun d'écrire au Père Noël dès l'approche de l'hiver. Avec bien entendu des préoccupations fort différentes: des cadeaux pour les uns, des vœux et des souhaits pour les autres. Les bureaux de postes de Suisse et de France se prêtent à la démarche à l'approche de Noël, en jouant les intermédiaires entre le Papa Noël et les enfants qui lui adressent leurs lettres.

    L'an dernier, le Père Noël a reçu en France environ 20'000 courriers électroniques, et plus de 800'000 lettres et dessins, et en Suisse près de 8'400 envois. Des missives adressées aussi bien au Ciel qu'au Paradis ou au Pôle Nord, ou encore au "Santa Klaus Post Office" de Finlande qui, comme chacun le sait, n'est autre que le bureau sur terre de Papa Noël.

    Depuis une trentaine d'années que les postes suisses et françaises ont créé ce service, les demandes ont bien changé. Plus rien à voir avec l'orange placée sous le sapin. "Si cette année tu ne m'apportes pas le jouet que je te demande, je ne m'adresserai plus à toi". La menace lancée au Père Noël est prise au sérieux. Son auteur n'a pas 8 ans, commente à Chiasso René Kyburz. "Cela fait deux ans que le bambin m'écrit pour me dire qu'il attend autre chose qu'à manger. Dans son ultimatum, il m'assure en effet qu'il mange déjà".

ots Originaltext: APIC
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Agence de Presse Internationale Catholique APIC
Tél. +41/26/426'48'11
Fax  +41/26/426'48'00
E-Mail: apic@dm.krinfo.ch
Internet: www.kipa-apic.ch



Plus de communiques: KIPA / APIC

Ces informations peuvent également vous intéresser: