KIPA / APIC

Allemagne: La Société allemande des chemins de fer ne veut pas des sans-abri dans les gares

Elle entend empêcher la distribution de repas pour les marginalisés

    Bielefeld (ots) - La Société allemande des chemins de fer demande aux Eglises de ne pas distribuer des repas aux sans-abri dans les gares. Cette société entend par là empêcher l'accès des sans-abri aux gares, au nom de la "sécurité", mais aussi de la "propreté". Cette mesure est inacceptable, estiment les organismes d'Eglises qui travaillent habituellement sur le terrain dans ces endroits publics, pour soulager les sans voix des quais de gares allemandes.

    L'assistance apportée par les organisations religieuses aux clochards ou autres marginalisés qui viennent chercher un peu de chaleur dans les gares est aujourd'hui au centre d'une controverse en Allemagne. Ces marginalisés reçoivent souvent l'assistance de la "Bahnhofsmission", une agence oecuménique présente dans une centaine de gares en Allemagne.

    Même si la Société des chemins de fer a démenti cette information, elle a précisé qu'Helmut Mehdorn ne pensait pas que la Bahnhofsmission, qui peut profiter de locaux mis gratuitement à sa disposition par la Société, devrait distribuer des repas "dans les gares aux sans-abri et aux toxicomanes".

    De telles activités devraient avoir lieu ailleurs, estime la Société qui se dit prête à aider l'agence d'entraide à trouver des locaux adaptés. Elle reconnaît par ailleurs que la Bahnhofsmission a accompli "un travail admirable et que la Société des chemins de fer doit lui garantir des locaux acceptables".

ots Originaltext: APIC
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Agence de Presse Internationale Catholique APIC
Tél. +41/26/426'48'11
Fax +41/26/426'48'00
E-mail: apic@dm.krinfo.ch
Internet: www.kipa-apic.ch
[ 001 ]



Plus de communiques: KIPA / APIC

Ces informations peuvent également vous intéresser: