KIPA / APIC

APIC sur ELIAS: Etre chrétien au pays des sultans

Entretien avec le Père Cornelius Sim, préfet apostolique du Brunei Rome (ots) - Comment vivent les catholiques au Brunei à l'heure où les divisions entre musulmans et chrétiens semblent se creuser? Avec une population de 350'000 habitants, dont 7,7% de chrétiens, l'opulent Etat du Brunei a un des revenus "pro capite" les plus élevés du monde (27'000 dollars). Le sultan Hassanal Bolkiah Muizzaddin Waddaulah ne compte plus ses milliards. Longtemps seul prêtre originaire du sultanat, le Père Cornelius Sim, explique comment vit son Eglise. Q.: Comment se situe votre communauté ? Cornelius Sim: La majorité musulmane n'a aucune raison d'être bonne avec nous. C'est une situation ambiguë. Officiellement, nous sommes reconnus dans la constitution; mais il est difficile de s'appuyer sur les lois pour exiger le respect de nos droits. Dans le monde musulman, on ne parle pas de droits mais de "permissions". Q.: La situation internationale actuelle, la crise en Afghanistan, ont-elles quelque influence sur vous ? Cornelius Sim: Au Brunei, les gens sont plutôt riches, et les problèmes internationaux n'ont pas de répercussion sur le pays. Les gens ne s'intéressent pas beaucoup à la situation mondiale. Le pays est dirigé avec un grand paternalisme, selon lequel le gouvernement doit faire en sorte que tous ses sujets soient contents. Il y a des problèmes sociaux, mais surtout chez les jeunes musulmans. La drogue y est présente et il y a un fort mécontentement. Les autorités considèrent que de nombreux divertissements occidentaux, sont "mauvais". ots Originaltext: APIC Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Agence de Presse Internationale Catholique APIC Tél. +41 (0)26 426 48 11 Fax +41 (0)26 426 48 00 E-mail: apic@dm.krinfo.ch Internet: www.kipa-apic.ch [ 002 ]

Ces informations peuvent également vous intéresser: