KIPA / APIC

APIC sur ELIAS: Honduras: Enquête sur l'assassinat de 820 enfants jeunes de la rue

Des policiers en uniforme sont impliqués Tegucigalpa (ots) - Des centaines d'enfants et d'adolescents sont assassinés chaque année au Honduras, selon l'organisation de défense des droits de l'enfant en Amérique latine, "Casa Alianza". Dans nombre de cas, des officiers de police en uniforme sont impliqués. La Pakistanaise Asma Jahangir, rapporteuse spéciale des Nations Unies sur les exécutions sommaires, arbitraires et extrajudiciaires, a achevé jeudi une visite de dix jours au Honduras. Elle a enquêté pour éclaircir les cas de assassinats de plus de 820 enfants et jeunes sur tout le territoire hondurien entre janvier 1998 et fin juin 2001. La visite a été coordonnée par le bureau du Programme de Développement des Nations Unies (PNUD) au Honduras; la Chancellerie de la République a organisé les visites gouvernementales et "Casa Alianza" les visites de divers secteurs de la société civile. Selon l'ONG "Casa Alianza", les autorités n'ont pas fait d'enquête pour identifier les criminels dans 60% des cas d'assassinats d'enfants et de jeunes. Même si l'opinion publique prétend que ces morts violentes sont le résultat des guerres entre "maras", bandes de jeunes délinquants, selon les informations de "Casa Alianza" seulement le 13% des cas rentrent dans cette catégorie. Un pourcentage similaire serait des meurtres perpétrés par des policiers en uniforme. Le texte complet est disponible sur le service online ELIAS de l'ATS, dans le menu principal "infopools" sous la rubrique "religion, Eglises et société". ots Originaltext: APIC Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Agence de Presse Internationale Catholique APIC, tél. +41 26 426 48 11, fax +41 26 426 48 00, e-mail: apic@dm.krinfo.ch, Internet: www.kipa-apic.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: