KIPA / APIC

APIC sur ELIAS: Voyage du pape en Grèce, enjeux et perspectives

Entre grogne fondamentaliste et attentes de dialogue

    Rome (ots) - Pour la première fois dans l'histoire de l'Eglise, un pape va fouler le sol de la terre orthodoxe grecque. Jean Paul II se rend à Athènes les 4 et 5 mai 2001 pour un rapide pèlerinage sur les pas de saint Paul. Une visite que le pape désirait ardemment effectuer et qui s'annonce tendue en raison des pressions exercées sur la population par les fondamentalistes orthodoxes, hostiles à l'Eglise catholique.

    Pour le nonce apostolique en Grèce, Mgr Tabet, les manifestations d'hostilité organisées par une frange ultra orthodoxe de la population, "n'auront pas d'influences sur l'organisation du voyage". "Ceux qui sont dans l'opposition, a-t-il dit, son libres de donner leur point de vue, la Grèce est un territoire démocratique". Le nonce apostolique a cependant souligné qu'ils "n'étaient pas en harmonie avec l'esprit ouverture du Saint Synode orthodoxe". En effet, des affiches dans les rues d'Athènes décrivent le pape comme un "hérésiarque" et Mgr Christodoulos, archevêque orthodoxe d'Athènes et de toute la Grèce comme "anti-Christodoulos", c'est à dire, anti-serviteur de Dieu. "Comme l'ont affirmé les orthodoxes modérés, rappelle Mgr Tabet, cette visite du pape n'est pas une fin en soi, mais l'ouverture d'une page nouvelle de dialogue et de collaboration avec les catholiques ".

    Le texte complet est disponible sur le service online ELIAS de l'ats, dans le menu principal "infopools" sous la rubrique "religion, Eglises et société".

ots Originaltext: APIC
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Agence de Presse Internationale Catholique APIC,
tél. +41 26 426 48 11, fax +41 26 426 48 00,
e-mail: apic@dm.krinfo.ch, Internet: www.kipa-apic.ch



Plus de communiques: KIPA / APIC

Ces informations peuvent également vous intéresser: