Eidg. Departement für Verteidigung, Bevölkerungsschutz und Sport (VBS)

Remise du fusil d'assaut au terme de l'obligation de servir: le DDPS met les choses au point

    Berne (ots) - Après la parution, hier et aujourd'hui, de diverses informations selon lesquelles le militaire ne pourrait plus conserver son arme de service, au terme de ses obligations de servir, le DDPS tient à mettre les choses au point et il précise ce qui suit: il n'y a eu aucun changement fondamental dans la pratique de ces dernières années (depuis 1991).

    Fusil d'assaut 57

    Le militaire équipé du fusil d'assaut 57 peut devenir gratuitement propriétaire de son arme personnelle. Pour cela, il doit pouvoir attester au moyen de son livret de tir:

    qu'au cours des trois dernières années, il a accompli au moins     deux programmes fédéraux à 300 mètres. Soit deux fois le programme

    obligatoire, soit deux fois le tir fédéral en campagne, ou alors     une fois le programme obligatoire et une fois le tir fédéral en     campagne.

    Fusil d'assaut 90

    Le fusil d'assaut 90 reste en principe propriété de l'armée. Le militaire qui est équipé de cette arme dispose néanmoins des possibilités suivantes:

    Restitution du fusil d'assaut 90 et obtention d'un fusil d'assaut     57. Il doit pour cela fournir la même attestation de tir que le     militaire doté d'un fusil d'assaut 57.

    Le militaire est autorisé à garder le fusil d'assaut 90 à titre     d'arme personnelle en prêt, dans la mesure où il atteste qu'il a     accompli deux fois le programme obligatoire et deux fois le tir     fédéral en campagne au cours des trois dernières années.

    Le militaire peut également demander à recevoir le fusil d'assaut     57 et, simultanément, à garder le fusil d'assaut 90 à titre d'arme     personnelle en prêt. Les attestations de tir nécessaires sont     identiques.

    Fondamentalement, il n'y a donc eu aucun changement dans la pratique de ces dernières années. Si des modifications devaient intervenir à l'avenir, elles feraient dans tous les cas l'objet de discussions approfondies avec les instances compétentes.

ots Originaltext: DDPS
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
Colonel EMG Jean-Jacques Joss
Chef de la Section de l'instruction hors du service et du sport
militaire
Mobile:    +41/79/211'69'53
Internet: www.vbs.admin.ch



Plus de communiques: Eidg. Departement für Verteidigung, Bevölkerungsschutz und Sport (VBS)

Ces informations peuvent également vous intéresser: