Verkehrshaus der Schweiz

Tombé en 1960 dans l'Himalaya - 41 ans plus tard, des morceaux de l'épave du célèbre avion sont exposés dans le Musée Suisse des Transports et des Communications!

Le Pilatus Porter PC-6 "Yeti"

    Lucerne (ots) - Le Musée Suisse des Transports et des Communications s'est enrichi d'une nouvelle attraction: dans la Halle de l'Aviation et de la Navigation Spatiale, les visiteurs découvrent des morceaux jaunes et rouges et des restes d'un avion. Ces fragments appartiennent au Pilatus Porter PC-6 "Yeti" qui était devenu célèbre il y a 41 ans. Pour la première ascension du sixième sommet du globe, le Dhaulagiri au Népal, l'expédition suisse dirigée par Max Eiselin avait utilisé le Yeti pour transporter le matériel et les membres de l'expédition au camp de base 2 à 5'700 m d'altitude. En atterrissant et en décollant à cette altitude, les deux pilotes Ernst Saxer et Emil Wick avaient établi un nouveau record du monde. Cette utilisation d'un avion est restée unique dans l'histoire de l'himalayisme en raison des risques d'accident et de décrochage liés aux vols à cette altitude. Le Yeti n'était pas non plus à l'abri de ces risques: le 5 mai 1960, il tomba d'une faible hauteur sur le col de Dambuch. Les deux pilotes s'en sortirent indemnes, mais le Yeti était détruit.

    Peu à peu, plusieurs morceaux du vénérable avion ont regagné la Suisse sous la direction de la "Porter Vintage Association". L'exposition du Musée Suisse des Transports et des Communications permet à cette association de présenter à un large public son projet ambitieux visant à reconstruire le Yeti de 1960 afin de lui permettre de voler à nouveau. Dans le cadre de cette exposition, il est prévu de relater au fur et à mesure l'avancement du projet et d'effectuer certains travaux de restauration devant le public.

    L'exposition comprend actuellement des fragments originaux de l'épave, des pièces identiques destinées à la restauration, des photos et des films historiques datant de l'expédition réussie de 1960 sur le Dhaulagiri, ainsi que des objets d'équipement originaux tels que piolet et drapeau. Cette exposition se veut ainsi un premier pas dans le cadre d'une démarche intéressante dans le but de refaire voler le célèbre Yeti.

ots Originaltext: Musée Suisse des Transports et des Communications
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Musée Suisse des Transports et des Communications
Carmen Eberli et Hans Syfrig
Médias
Tél. direct +41 41 375 74 72
Fax +41 41 370 61 68
E-mail: media@verkehrshaus.org
Internet: www.verkehrshaus.ch



Plus de communiques: Verkehrshaus der Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: