Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

EVD: Le Conseil fédéral délivre pour la première fois une autorisation à une HES privée

Berne (ots) - Le Conseil fédéral a aujourd’hui octroyé pour la première fois une autorisation à une haute école spécialisée (HES) privée. La haute école spécialisée «Kalaidos», qui propose des études en économie d’entreprise et en informatique de gestion, répond, selon le Conseil fédéral, aux exigences légales posées aux HES. Depuis que la phase de mise en place des sept HES de droit public est achevée, des prestataires privées ont également la possibilité de se positionner dans le paysage des HES en tant qu’institutions autonomes. La création et la gestion d’une haute école spécialisée sont soumises à l’autorisation du Conseil fédéral. Selon la loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées, une telle autorisation peut également être délivrée à des HES privées. Ces dernières doivent, tout comme les HES de droit public, assumer les tâches imparties par la loi dans les domaines de l’enseignement, de la recherche appliquée et du développement, des prestations à des tiers et de la formation continue. Elles sont en outre placées sous la surveillance de la Confédération. Pour la première fois, un prestataire privé a reçu l’autorisation de gérer une HES autonome. La première HES autonome sur le marché suisse de la formation s’appellera «Kalaidos Fachhochschule». Elle ne bénéficiera d’aucune subvention fédérale. La Confédération va accompagner avec soin l’instauration de HES privées dans le paysage suisse de la formation. Deux des futures filières d’études de la Kalaidos Fachhochschule (économie d’entreprise et informatique de gestion) sont actuellement proposées par la Fachhochschule Nordwestschweiz et par la Berner Fachhochschule. Elles sont fréquentées par 538 étudiants. La qualité des filières d’études a déjà été examinée et les diplômes reconnus par le Département fédéral de l’économie. La mise sur pied d’autres domaines d’études est prévue. Les offres de formation privées contribuent à la concurrence et à la diversité de l’offre dans le système des HES. Pendant la phase de mise en place des HES de 1996 à 2003, il était déjà possible pour des prestataires privés de s’affilier à l’une des sept HES régionales. Cette solution a montré son efficacité à plusieurs reprises et restera possible. La décision de ce jour donne la possibilité à des prestataires privés répondant aux exigences fixées de se positionner comme HES autonome et de se présenter de manière indépendante sur le marché. Berne, le 6 avril 2005 Renseignements: Marco Scruzzi, centre de prestations Hautes écoles spécialisées, OFFT, tél. 031 324 91 51

Ces informations peuvent également vous intéresser: