Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

EVD: Le 100e label CTI Start-up: le président de la Confédération

      Berne (ots) - Depuis 1996, l’agence pour la promotion de
l’innovation CTI, dépendante du DFE, récompense des jeunes
entreprises innovatrices et prometteuses avec le label CTI Start-up.
Considéré entre temps comme un label de qualité par les milieux
financiers, ce label a été attribué aujourd’hui pour la 100e fois,
en présence du président de la Confédération, Joseph Deiss.
L’entreprise primée, la société bâloise de biotechnologie 4-Antibody
AG, a mis au point un nouveau processus de fabrication permettant de
produire des anticorps humains à usage médical. L’initiative CTI
Start-up soutient les jeunes entrepreneuses et entrepreneurs
disposant d’idées commerciales prometteuses dans le domaine des
technologies de pointe, en leur permettant de bénéficier d’un
coaching professionnel dirigé par des entrepreneurs confirmés, sous
contrat avec la CTI. A cela s’ajoutent un travail en partenariat
étroit avec différentes organisations privées et publiques, ainsi
qu’une collaboration avec «venturelab», le programme d’éducation et
de formation en entrepreneuriat récemment lancé par la CTI. L’agence
pour la promotion de l’innovation CTI fait partie de l’Office
fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT).

    Lorsqu’il s’agit de prendre des mesures d’innovation radicales, les entreprises nouvellement créées («start-ups») ont, sur les entreprises existantes, l’avantage de pas être limitées par une tradition d’entreprise, par les charges d’exploitation courante ou par la nécessité de procéder à des réformes structurelles. Elles peuvent donc concentrer toutes leurs forces sur un seul objectif. Ayant très tôt pris conscience du potentiel qu’une telle situation représentait pour l’économie suisse, la CTI a lancé en 1996 l’initiative CTI Start-up.

    La conférence de presse tenue aujourd’hui a permis au président de la Confédération Joseph Deiss de fêter avec la CTI l’attribution du 100e label CTI Start-up. L’entreprise récompensée, la société bâloise 4-Antibody AG, a mis au point un nouveau processus de fabrication d’anticorps humains hautement spécifiques, qui permettront d’apporter une aide médicale dans des situations où les antibiotiques s’avèrent inefficaces, par exemple lors d’infection par des bactéries multirésistantes.

    Le président de la Confédération Deiss a loué la CTI pour sa contribution à la relance de l’économie suisse. En effet, sur les 100 entreprises ayant jusqu’ici obtenu le label CTI Start-up, 85 poursuivent à l’heure actuelle leur activité, dont certaines avec un très grand succès. Avec ce résultat, les entreprises «labellisées» affichent un taux de réussite largement supérieur à la moyenne nationale des jeunes entreprises. De plus, les entreprises primées ont su générer en 2003 des investissements sous forme de capital- risque pour une valeur de près de 100 millions de francs, et un bon nombre d’entre elles se sont vues récompensées par de prestigieux prix à l’innovation. Pour le chef du Département fédéral de l'économie, l'intervention de l'Etat est indispensable, car ce dernier agit à un stade où l'économie privée ne veut pas s'engager.»

Informations: www.kti-cti.ch

Renseignements: Johannes Kaufmann, Vice-directeur de l’OFFT et directeur de l’agence pour la promotion de l’innovation CTI, 031 324 90 74

Urs Althaus, Directeur CTI Start-up, 079 250 23 26



Plus de communiques: Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

Ces informations peuvent également vous intéresser: