Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

EVD: Concilier travail et famille: une priorité politique pour le Conseil fédéral

      Berne (ots) - A l'occasion de la parution de l'étude de l’OCDE
(Organisation de coopération et de développement économiques) sur la
conciliation des vies professionnelle et familiale, le Président de
la Confédération Joseph Deiss et le Conseiller fédéral Pascal
Couchepin ont tenu à souligner l'importance que les autorités
fédérales accordent à une amélioration de la situation dans ce
domaine en Suisse. Les enjeux économiques et sociaux appellent la
recherche de solutions aux blocages, notamment politiques, qui
freinent l'action depuis trop longtemps.

      Cette année, la Suisse a participé, conjointement avec la Nouvelle-
Zélande et le Portugal, à l’étude de l’OCDE sur la conciliation du
travail et de la famille. Madame Martine Durand, directrice adjointe
de la Direction de l’emploi, du travail et des affaires sociales de
l’OCDE, a présenté l'analyse de la situation L'OCDE recommande sept
mesures pour notre pays allant d'un accroissement des dépenses
publiques en faveur du développement de services de garde et
d'accueil parascolaire pour les enfants au soutien des activités de
conseils aux entreprises, . En outre, l'OCDE recommande que le
système fiscal et d'aide sociale ne dissuade pas financièrement les
parents de travailler d'avantage. en passant par la suppression des
incitations négatives au travail des parents contenues dans la
fiscalité et l'aide sociale.

    Les conseillers fédéraux Joseph Deiss et Pascal Couchepin ont, pour leur part, indiqué qu'en Suisse, la mise sur pied d'une véritable politique en matière de conciliation du travail et de la famille se heurte à deux obstacles principaux : la multiplicité des domaines concernés et l'éclatement des compétences. A cela s'ajoute la mauvaise situation des budgets des collectivités publiques.

    Les deux chefs de département ont ensuite affirmé la nécessité, malgré ces difficultés, de mener un débat approfondi et de rechercher des solutions durables. Ils ont émis le vœu que l'étude de l'OCDE stimule la discussion. Selon eux, il s'agit en particulier de se mettre d'accord sur le rôle de chacun des partenaires impliqués: les parents, les partenaires sociaux, l'État (communes, cantons, Confédération) et les diverses associations et organismes. Leur présentation s'est close sur une esquisse des mesures existantes et envisageables au niveau fédéral.

Dossier DFE/DFI "Concilier travail et famille" : www.dfe.admin.ch -> Dossiers -> Conciliation du travail et de la famille (dossier DFE- DFI)

Renseignements: DFE : Anne Küng Gugler, seco, co-responsable du dossier seco/OFAS Rapport OCDE "Concilier travail et famille", tél. 031 322 27 85

DFI : Jean-Marc Crevoisier, chef du service de la communication du DFI, tél 031 322 80 16

    Pour les cantons examinés plus en détail dans le rapport OCDE :

- Zurich : Frau Dr. Kathrin Arioli, Leiterin der Fachstelle für Gleichberechtigungsfragen, tél. 043 259 25 72

- Vaud : Anouk Friedmann Wanshe, coordinatrice de politique familiale, Département de la santé et de l'action sociale - Secrétariat général, tél. 021 316 52 86

- Tessin : Avv. Anna Trisconi Rossetti, Capo servizio giuridico, Istituto delle assicurazioni sociali, tél. 091 821 92 80  



Plus de communiques: Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

Ces informations peuvent également vous intéresser: