Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

«La pression pour l'ouverture des marchés va persister»

      Berne (ots) - De retour de Cancun, le Conseiller fédéral Joseph
Deiss a informé aujourd’hui les parlementaires des milieux agricoles
et les directeurs cantonaux de l'agriculture des résultats de la
Conférence de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Le Chef du
Département fédéral de l'Economie leur a présenté entre autres les
perspectives pour l'agriculture suite à la Ministérielle de Cancun.
Il s'est aussi entretenu des conséquences de la sécheresse pour
l'agriculture suisse. Le Chef du Département fédéral de l'économie a
constaté que le dossier agricole était sur la voie d'un compromis
lorsque la Conférence a été interrompue. La délégation suisse avait
en effet reçu quelques signaux positifs concernant les deux
exigences majeures que représentent pour la Suisse le renoncement à
l’introduction de taux de douanes maximaux et à l’extension des
contingents douaniers.

    L'échec de la Conférence de Cancun pourrait retarder la conclusion du Round de Doha, a estimé le Chef du Département fédéral de l'économie. Il pourrait conduire à une augmentation des accords de libre-échange bilatéraux, en contradiction avec l’esprit du système global de réduction des tarifs douaniers. "Si retard il y aura", a rappelé le Conseiller fédéral Deiss, "la pression pour l'ouverture des marchés va, elle, bel et bien persister: il convient donc de poursuivre nos efforts pour améliorer la compétitivité de l'agriculture".

    En ce qui concerne la sécheresse, le Chef du Département fédéral de l'économie a évoqué les mesures prises jusqu'ici à la satisfaction des milieux paysans et sans provoquer de dépenses supplémentaires ou de pertes de recettes conséquentes pour la Confédération: réduction des prélèvements douaniers à la frontière pour le fourrage, certaines dérogations pour les paiements directs dans le domaine de l'écologie, recours facilité à des prêts dans le cadre de l'aide aux exploitations, suspension et report possible de remboursement de prêts, stockage de viande en vue d'éviter l'effondrement du marché.

Renseignements: Christophe Hans, porte-parole DFE, tél. 031 322 39 60  



Plus de communiques: Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

Ces informations peuvent également vous intéresser: