Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

EVD: Comme en 2002, soutien au jus de raisin

Berne (ots) - Le Conseil fédéral a décidé aujourd’hui d’encourager la production non alcoolique issue des vendanges 2003. Une partie de la vendange de Chasselas et Müller-Thurgau sous forme de jus de raisin ou de bourru se retrouvera ainsi dans les étals cet automne à des prix attractifs. La campagne de l’an dernier avait rencontré un vif succès auprès des vignerons et des consommateurs. La viticulture suisse se trouve actuellement dans une situation économique difficile qui ne découle pas uniquement des conditions d’importation plus libérales des vins blancs, mais également aux changements des goûts et des attentes des consommateurs. Les mesures de reconversion du vignoble soutenues par la Confédération ont déjà été avancées à 2003, cependant elles ne porteront leurs fruits que d’ici 2 à 3 ans. C’est pourquoi le Conseil fédéral a décidé de reconduire le soutien pour une campagne de jus de raisin cet l’automne. Cette mesure permettra d’alléger le marché des vins blancs des cépages Chasselas et Müller-Thurgau. Moyennant un crédit de 7 millions de francs au maximum, elle permettra de soustraire 3,5 millions de litres au marché du vin blanc suisse ou l’équivalent de 5% de la consommation. Dans les régions les plus concernées par la mesure, les prix à la production du raisin transformé en jus et moût devraient s’établir au niveau de ceux des raisins vinifiés. Seuls les cantons ayant limité à nouveau et au moins dans la même mesure qu’en 2002 leur production pour les cépages Chasselas et Müller- Thurgau pourront bénéficier du soutien. Cette mesure s’inscrit dans la politique agricole 2007 (PA 2007) en matière viti-vinicole que vient d’approuver le parlement. Elle repose sur une stratégie comprenant l’aide au renouvellement du vignoble permettant un encépagement mieux adapté au marché, l’aide à la promotion des ventes de vins à l’intérieure du pays et le maintien du soutien de la promotion à l’étranger pour nos vins. Sur ce dernier point, un effort particulier des partenaires est attendu pour rendre les actions promotionnelles plus efficaces. La part de marché des vins suisses se situe actuellement à 42% de la consommation totale de vins. Avec la stratégie de PA 2007, le Conseil fédéral est confiant que cette part puisse être consolidée, voire augmentée. Renseignements: Office fédéral de l‘agriculture, Pierre Schauenberg, tél. 031 324 84 21

Ces informations peuvent également vous intéresser: