Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

Le Conseil fédéral adopte une modification de l'ordonnance sur les épizooties: deux maladies porcines seront dorénavant combattues au niveau suisse

      Berne (ots) - Deux pneumonies porcines, la pneumonie enzootique
(PE) et l'actinobacillose (APP), seront dorénavant combattues de
manière coordonnée au niveau suisse. L'assainissement dit de
«surface» est désormais prescrit par l'ordonnance sur les épizooties
(OFE). Le Conseil fédéral a adopté aujourd'hui une modification de
l'OFE dans ce sens avec quelques autres adaptations de cette
dernière. La législation sur les épizooties doit être adaptée
périodiquement aux dernières connaissances scientifiques, aux
nouvelles menaces et aux enseignements tirés de l'application des
dispositions en vigueur. Deux pneumonies porcines sont au centre de
la présente modification d'ordonnance: la pneumonie enzootique (PE)
et l'actinobacillose (APP). On a constaté que ces deux épizooties ne
peuvent être combattues efficacement que moyennant l'assainissement
simultané de tous les effectifs de porcs d'une région donnée.

    L'assainissement étant déjà très avancé dans certaines régions, la lutte contre la PE et l'APP est désormais prescrite sur tout le territoire national. Grâce à la lutte ciblée contre ces deux pneumonies porcines, les porcs tombent moins souvent malades, ce qui permet, à long terme, de recourir moins souvent à des antibiotiques.

    D'autres modifications de l'OFE ont été adoptées simultanément. Lors du diagnostic d'un cas d'ESB, on n'abattra plus tous les descendants de la vache atteinte, mais seulement les descendants nés au cours des deux années précédant le diagnostic. De nouvelles études ont en effet montré qu'une transmission de la maladie de la vache au veau est très invraisemblable et, si tant est qu'elle existe, elle aurait lieu au cours des deux années précédant l'apparition des signes d'ESB.

    L'ordonnance prévoit en outre de restreindre l'utilisation des déchets de cuisine et des restes de repas dans l'alimentation des porcs afin de prévenir encore plus efficacement l'introduction d'épizooties dans notre pays.

    Ces modifications de l'OFE entrent en vigueur le 1er mai 2003, à l'exception des dispositions relatives à l'utilisation des déchets de cuisine et des restes de repas comme aliments pour les porcs, lesquelles entreront en vigueur le 1er janvier 2005.

    Vous trouverez des informations détaillées dans le texte d'ordonnance révisé et dans le commentaire de la révision – sur Internet sous:

http://www.bvet.admin.ch/info- service/f/gesetzgebung/030409_aend_tsv.pdf

http://www.bvet.admin.ch/tiergesundheit/d/gesetzgebung/erlaeut_aender ung_tsv_030409.pdf

Renseignements: Lukas Perler, Office vétérinaire fédéral, secteur Soutien à l'application de la législation, tél. 031 322 01 56



Plus de communiques: Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

Ces informations peuvent également vous intéresser: