Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

EVD: Nouveau secrétaire général au DFE

(ots) - Communiqué de presse - 15.01.2003 Walter Thurnherr, actuellement secrétaire général du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), rejoindra le conseiller fédéral Joseph Deiss le 1er février 2003 au Département fédéral de l’économie (DFE). Il succèdera à Stefan Aeschimann, qui quittera le DFE fin janvier 2003. Walter Thurnherr est né en 1963. Après avoir achevé ses études physique théorique, il a débuté sa carrière diplomatique en 1989. Il a alors été stagiaire à Berne et à Moscou. Affecté à la section planification du DFAE à Berne entre 1991 et 1995, il a assisté l’ambassadeur Eduard Brunner dans ses fonctions de représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies. Dans le cadre de la présidence suisse de l’OSCE, il a représenté la Suisse dans la procédure de médiation menée dans le conflit du Nagorny-Karabakh, puis a travaillé, de 1995 à 1997, à l’ambassade de Suisse à Moscou. Il a été ambassadeur et chef de la Division politique VI avant d’être nommé secrétaire général du DFAE, l’été passé, par le conseiller fédéral Joseph Deiss. Suite à la nouvelle répartition des départements opérée par le Conseil fédéral en décembre dernier et à l’arrivée de Joseph Deiss au début de l’année à la tête du DFE, Walter Thurnherr rejoint lui aussi le DFE en qualité de secrétaire général. À 42 ans, Stefan Aeschimmann, secrétaire général du DFE depuis 1999, entend donner une nouvelle orientation à sa carrière. Il a notamment dirigé le groupe de travail interdépartemental Expo suite à la crise de l’Expo.01 en été 1999. Le nouveau chef du DFE lui a témoigné sa gratitude pour sa fidélité, son engagement et son professionnalisme à la tête du secrétariat général. Stefan Aeschimann est entré au service de la Confédération début 1992 à la demande du conseiller fédéral Adolf Ogi, alors à la tête du DFTCE (DETEC), qui en a fait son collaborateur personnel. De 1996 à 1999, il a assumé en tant que suppléant du secrétaire général la fonction de chef d’état-major au Département de la défense, de la protection de la population et des sports, où il a conduit l’amorce du processus Armée XXI et les travaux consécutifs à l’ « affaire Nyffenegger ». Avec son équipe, il a publié un ouvrage de référence sur la politique de neutralité de la Suisse1. 1 http://www.vbs.admin.ch/internet/f/vbs/PUB/Neutral-F/index.htm Renseignements: Walter Thurnherr, secrétaire général du DFAE, tél. 031 322 3004 Stefan Aeschimann, secrétaire général du DFE, tél. 031 322 2009

Ces informations peuvent également vous intéresser: