Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

EVD: Coopération au développement : le Conseil fédéral adopte le nouveau message sur les mesures de politique économique et commerciale

(ots) - Lors de sa séance du 20 novembre 2002, le Conseil fédéral a décidé de soumettre à l'approbation des chambres fédérales son message concernant la « continuation du financement des mesures de politique économique et commerciale au titre de la coopération au développement ». Le Conseil fédéral propose l’ouverture d’un sixième crédit de programme pour un montant de 970 millions de francs. Ce crédit de programme devra permettre de souscrire à de nouveaux engagements pendant une période de cinq ans au minimum, à partir de son entrée en vigueur. Les mesures de politique économique et commerciale sont un volet important de la politique suisse de coopération au développement (environ 15 % de l’aide publique suisse au développement). Elles sont définies par la loi sur la coopération et l’aide humanitaire internationales du 19 mars 1976. Le message réaffirme la volonté d’encourager une croissance économique durable dans les pays en développement et leur intégration dans l’économie mondiale. La lutte contre la pauvreté demeure au centre des préoccupations. L’approche poursuivie s’articule autour des axes suivants : -soutenir la création de conditions-cadre favorables à une croissance durable et à la lutte contre la pauvreté ; - favoriser le développement du secteur privé et tout particulièrement des petites et moyennes entreprises ; - promouvoir l’intégration dans le commerce mondial et encourager un développement durable ; - développer des infrastructures de base performantes et durables ; - renforcer la cohérence des politiques et améliorer l’efficacité de l’aide au développement. La mise en œuvre de ces mesures est confiée au Secrétariat d’Etat à l’économie (seco) du Département fédéral de l’économie (DFE). En décidant de soumettre au Parlement ce sixième crédit de programme, le Conseil fédéral souligne l’importance de l’aide publique au développement pour produire un effet de levier et stimuler le développement du secteur privé, élément essentiel pour la création d’emplois et l’amélioration des conditions de vie dans les pays partenaires. Il met également en évidence le besoin d’examiner continuellement la cohérence entre la politique extérieure de la Suisse et sa politique d’aide au développement. Berne, le 21 novembre 2002 Renseignements : Brigitte Chassot, seco, Développement et Transition, tél. 031 324 08 58 ou Christian Hofer, seco, tél. 031 324 09 10

Ces informations peuvent également vous intéresser: