Eidg. Finanz Departement (EFD)

EFD: Personnel de la Confédération: satisfaction inchangée sur le plan professionnel

Berne (ots) - 08 jui 2004 (DFF) La satisfaction du personnel de la Confédération sur le plan du travail est toujours la même, mais la résignation est en hausse. Cette constatation ressort de l'enquête menée récemment auprès du personnel de l'administration fédérale et à laquelle plus de 45 % des employés ont participé. Un rapport complet comprenant des analyses détaillées et proposant différentes mesures sortira en septembre. Comme en 1996 et en 2000, l'Office fédéral du personnel a, en avril et mai de cette année, mené une vaste enquête auprès du personnel de la Confédération. Pour la première fois, la consultation s'est déroulée principalement par le bais d'internet. L'enquête auprès du personnel a permis de récolter des données qualitatives dans des domaines tels que la satisfaction sur le plan professionnel, l'attitude face aux changements ou l'égalité des chances entre femmes et hommes. Les résultats ont été communiqués au Conseil fédéral et au Parlement sous forme de rapports. Principaux résultats en bref: Le taux de participation à l'enquête s'élève à 45 % (2000: 44 %) pour l'ensemble de l'administration fédérale. A l'échelon de la Confédération, la satisfaction sur le plan du travail est pour ainsi dire la même qu'en 1996 et en 2000. Le taux de 4,3 sur une échelle allant de 1 à 6 correspond à peu près à un "modérément satisfait". Les collaboratrices et collaborateurs sont particulièrement satisfaits des horaires de travail, des rapports avec leurs collègues ainsi que de la possibilité d'organiser leur travail de manière autonome. En revanche, ils sont insatisfaits notamment des possibilités offertes en matière d'avancement et de développement, de la reconnaissance pour les bonnes prestations ainsi que de la direction générale de leur office. Par rapport aux enquêtes précédentes, la résignation est plus répandue. En effet, 21 % des personnes interrogées font désormais partie du groupe des résignés (2000: 18 %). C'est dans le domaine de la sécurité de l'emploi que la satisfaction des employés a le plus diminué. Ils se sentent davantage exposés au stress que par le passé. Trois quarts des collaboratrices et des collaborateurs envisagent leur avenir dans l'administration fédérale. Deux tiers désirent continuer d'exercer leur activité à leur poste actuel. Plus de la moitié du personnel s'estime compétitif sur le marché du travail et considère que les changements au sein de l'administration fédérale constituent une chance. Il n'en est pas moins vrai que les changements qui s'annoncent provoquent l'inquiétude de nombreux collaborateurs et collaboratrices. Quelles sont les étapes suivantes? Le rapport consacré aux résultats généraux concernant la satisfaction sur le plan professionnel, la nouvelle politique du personnel et le nouveau système salarial sera présenté en septembre au Conseil fédéral et au Parlement. Il comprendra également des mesures touchant l'ensemble de l'administration fédérale, mesures qui seront définies dans le courant des prochaines semaines par l'Office fédéral du personnel. Un rapport abordant d'autres thèmes tels que l'égalité des chances entre femmes et hommes suivra avant la fin de l'année. Renseignements pour journalistes: Gabrielle Merz Turkmani, Office féd. du personnel, tél. 031 322 62 27 Département fédéral des finances DFF Communication CH-3003 Berne http://www.dff.admin.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: