Eidg. Finanz Departement (EFD)

EFD: Mise en oeuvre du nouveau système salarial de l’administration fédérale: premier bilan

      Berne (ots) - 07 oct 2003 (DFF) Une année après son entrée en
vigueur, le nouveau système salarial (NSS) de l’administration
fédérale montre des premiers effets positifs. Dans l’ensemble, le
personnel s’estime satisfait de ce nouveau système, mais émet
cependant certaines critiques à son égard. C’est ce qui ressort
d’une évaluation générale menée sous la direction de l’Office
fédéral du personnel (OFPER).

    L’administration fédérale se soucie de l’impact de ses décisions et de l’opinion de son personnel. L’entrée en vigueur de la loi sur le personnel de la Confédération (LPers), le 1er janvier 2002, a encore renforcé cette préoccupation. Voulant savoir comment les nouvelles réglementations et les nouveaux instruments avaient pu être mis en pratique et quel était leur impact à ce jour, l’administration fédérale s’est notamment intéressée à la mise en œuvre du NSS. L’OFPER a donc effectué, en collaboration avec des experts externes, une évaluation générale à ce sujet. Celle-ci fait partie du compte rendu demandé par le Parlement au Conseil fédéral en vertu de l’art. 5 LPers. Le rapport d’évaluation de l’OFPER, «Analyse 2003 des effets de la NPP portant sur l’assurance- qualité du NSS», vient d’être soumis au Conseil fédéral pour information.

Analyse de données quantitatives et qualitatives

    L’évaluation générale de la mise en œuvre du NSS a été effectuée entre janvier et juin 2003. Les données quantitatives ont été tirées du système de gestion informatisé du personnel BV PLUS. Les données qualitatives ressortent d’une interview à laquelle 102 personnes provenant de tous les départements ont répondu ainsi que d’une enquête menée via Internet auprès de quatre départements (DFJP, DDPS, DFF, DFE), à laquelle 5 777 personnes ont pris part (taux de participation de 56 %). Les questions posées portaient sur l’application du NSS, son acceptation, ses points forts, ses points faibles et son impact.

Points forts et points faibles du NSS

    Une majorité des personnes interrogées ont une opinion positive du NSS. Elles ont cependant aussi émis des critiques et fait part de certaines craintes concernant le développement futur du NSS.

    De l’avis des participants à cette enquête, les effets positifs du NSS sont les suivants:

    · les responsables hiérarchiques s’occupent davantage de leurs collaborateurs ou collaboratrices et assument ainsi mieux leur responsabilité en matière de gestion du personnel;

    · l’institutionnalisation des entretiens personnels favorise une culture du feedback entre collaborateurs ou collaboratrices et responsables hiérarchiques;

    · les employé(e)s orientent davantage leur activité et leur attitude sur des objectifs et des résultats à atteindre.

    Ont été souvent mentionnées comme faiblesses du système (supposées ou vécues comme telles):

· la difficulté à respecter les quotas prévus pour la répartition des évaluations sur les cinq échelons à disposition (courbe de Gauss);

· le rapport coût-bénéfice;

· le risque de dégradation du climat de travail à l’intérieur des équipes en raison du fait que le NSS pourrait encourager l’esprit de compétition;

    · le manque de soutien accordé, dans le processus de fixation des évaluations, aux responsables hiérarchiques par les supérieur(e)s hiérarchiques direct(e)s et par les spécialistes du personnel.

    L’évaluation montre que le personnel fédéral a commencé à adopter les changements de comportement visés par la nouvelle politique du personnel (NPP). Il axe davantage son travail sur les objectifs fixés et les résultats à atteindre, conformément à la mission première de la NPP.

Optimaliser la mise en œuvre du NSS en informant et en formant

    Il ressort de l’évaluation effectuée que le nouveau système salarial est utilisable en pratique et qu’il n’est donc pas nécessaire de le modifier pour le moment. Par contre, son application doit être améliorée, raison pour laquelle l’Office fédéral du personnel prévoit de prendre des mesures afin de mieux informer, former et soutenir le personnel en la matière.

Département fédéral des finances DFF Communication CH-3003 Berne http://www.dff.admin.ch



Plus de communiques: Eidg. Finanz Departement (EFD)

Ces informations peuvent également vous intéresser: