Eidg. Finanz Departement (EFD)

Conférence de Lucerne sur des problèmes de transition dans les pays pauvres de l'ex-Union soviétique

      Berne (ots) - 20 jan 2003 (DFF) Dès ce soir, le gouvernement et la
Banque nationale suisse (BNS) accueillent à Lucerne une conférence
internationale consacrée aux importants problèmes économiques et
sociaux auxquels doivent faire face les sept pays les plus pauvres
de l'ex-Union soviétique. La conférence sera ouverte par le
conseiller fédéral Kaspar Villiger. Elle est organisée par le Fonds
monétaire international (FMI), la Banque mondiale, la Banque
européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et par
la Banque asiatique de développement (BAsD). Le milliardaire George
Soros, le réformateur russe Jegor Gaidar et l'écrivain kirghiz
Tschingis Aitmatow participeront également aux débats.

    Les sept pays auxquels la conférence est consacrée sont l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Géorgie, le Kirghizistan, la Moldavie, l'Ouzbékistan et le Tadjikistan. Les débats porteront sur les expériences que ces pays ont vécues durant la décennie de transition entre l'économie planifiée et l'économie de marché et sur les enseignements qui en ont été tirés. Suite à l'effondrement de l'Union soviétique, ces pays ont été confrontés à un triple défi puisqu'ils ont dû, simultanément, se constituer en de nouveaux Etats, créer des institutions démocratiques et mettre en place des économies de marché. Il est apparu depuis lors que la communauté internationale avait sous évalué l'ampleur de ce défi. En effet, ces sept pays présentent aujourd'hui encore un faible taux de croissance économique, un niveau d'endettement élevé et une progression continue de la pauvreté.

    La conférence de Lucerne vise à permettre l'élaboration de stratégies pour le futur. Environ 200 participants sont attendus, dont des ministres et des représentants des pays concernés, créanciers et donateurs, ainsi que des spécialistes d'institutions financières internationales, d'universités et d'organisations non gouvernementales. Les débats se concentreront notamment sur la stratégie économique, l'endettement, les réformes structurelles, le rôle des institutions financières internationales, la politique sociale, le développement du secteur privé, l'intégration économique ainsi que le commerce et la coopération au niveau régional.

    Les sept pays les plus pauvres de l'ex-Union soviétique forment ce que l'on appelle le CIS-7. La conférence de Lucerne s'inscrit dans l'initiative CIS-7 lancée par le FMI, la Banque mondiale, la BERD et la BAsD en avril 2002 à Washington à l'occasion d'une conférence des ministres. De plus amples informations à ce propos figurent sur le site Internet du CIS-7 (www.cis7.org). Le Département fédéral des finances (DFF), le Département des affaires étrangères (DFAE), le Département fédéral de l'économie (DFE) et la Banque nationale suisse (BNS) seront les hôtes de la conférence.

Renseignements: Giorgio Dhima, tél.031 322 60 48

Département fédéral des finances DFF Communication CH-3003 Berne http://www.dff.admin.ch



Plus de communiques: Eidg. Finanz Departement (EFD)

Ces informations peuvent également vous intéresser: