Eidg. Finanz Departement (EFD)

EFD: eCH : nouvelle association chargée de la normalisation de la cyberadministration en Suisse

      Berne (ots) - 13 déc 2002 (DFF) Lancée sur une initiative de
l'Unité de stratégie informatique de la Confédération (USIC),
l'association eCH a été fondée à Berne le 13 décembre 2002. eCH
offrira une plateforme permettant de définir des normes régissant la
collaboration dans le domaine de la cyberadministration et
s'emploiera à promouvoir leur application. L'adoption de normes
communes par la Confédération, les cantons, les communes et les
milieux économiques est en effet essentielle au bon fonctionnement
de la cyberadministration. Plus de 40 entreprises ainsi que des
associations, des offices fédéraux, des cantons, des communes et des
organisations ont déjà manifesté leur intérêt pour eCH.

    En mars 2002, l'USIC a pris l'initiative, dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie du Conseil fédéral en matière de cyberadministration, de mettre sur pied un organe de normalisation dans ce domaine. Créé en collaboration avec les cantons, différentes communes, des représentants de l'économie ainsi que d'autres milieux intéressés, celui-ci a officiellement été fondé à Berne le 13 décembre 2002 et porte le nom de eCH. Afin que tous les partenaires concernés puissent participer sur pied d'égalité aux travaux de cet organe, celui-ci a été constitué en tant qu'association de droit public.

    Le projet eCH, lancé en mars 2002, a trouvé un écho favorable. Plus de 120 entreprises ainsi que des associations, des offices fédéraux, des cantons, des communes, des organisations et des institutions de formation ont manifesté leur intérêt pour eCH. Certains de ces intéressés travaillent déjà au sein du comité intérimaire ou d'un des deux groupes spécialisés, "Stratégie sécurité eCH" et "Stratégie processus / données eCH", qui sont notamment chargés de définir l'axe principal autour duquel s'articuleront les futurs travaux d'eCH.

    Les coûts estimés de eCH oscillent entre 250 000 et 500 000 francs par an, cette prévision représente une infime partie des montants pouvant être économisés ultérieurement en raison du gain d'efficacité possible que eCH sera en mesure d'atteindre. A noter que la normalisation visée par eCH est également d'une grande importance pour l'économie: Si elles ne disposent pas des outils standard appropriés, les petites et moyennes entreprises (PME) seront désavantagées à moyen terme lorsqu'elles voudront répondre à des appels d'offre publics. Vu leur taille, elles ne seront en effet pas en mesure d'imposer leurs propres standards comme peuvent le faire les grandes entreprises. La création de normes largement acceptées offrira à toutes les entreprises la possibilité de recourir à des processus à bas prix et multifonctionnels pour répondre par voie électronique à des appels d'offre publics.

    Renseignements:

Jürg Römer, délégué à la stratégie informatique de la Confédération, tél. 031 325 98 98, Natel 079 277 37 65

Vous trouverez de plus amples informations en consultant le site www.ech.ch

Département fédéral des finances DFF Communication CH-3003 Berne http://www.dff.admin.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: