Eidg. Finanz Departement (EFD)

EFD: La Suisse continuera à participer au "système de réassurance" du Fonds monétaire international

      Berne (ots) - 20 nov 2002 (DFF) Le Conseil fédéral se prononce en
faveur de la reconduction de la participation de la Suisse au
Accords généraux d'emprunt (AGE) et aux Nouveaux accords d'emprunt
(NAE) du Fonds monétaire international. Ces deux types d'accord, qui
échoient à la fin de 2003, servent de système de réassurance au FMI.
Grâce à eux, le FMI peut disposer de lignes de crédit à hauteur de
66 milliards de francs, dont 3 sont financés par la Suisse. La
participation de la Suisse à ces accords est assurée par la Banque
nationale suisse.

    La Suisse, pays exportateur disposant d'une place financière importante, considère comme essentielle la stabilité du système financier. Elle est devenue membre à part entière des AGE en 1984 déjà et, par ce fait, membre permanent du Groupe des Dix. Elle a également adhéré dès le départ aux NAE, qui ont été lancés en 1997. Ces deux dispositifs financiers ont été mis sur pied afin de garantir au FMI les ressources supplémentaires lui permettant d'intervenir en cas de graves crises internationales d'ordre monétaire ou provoquées par l'endettement. A partir du milieu des années 90, celles-ci ont en effet connu une recrudescence et le FMI a eu besoin de crédits, dans certains cas considérables, pour faire face à la situation. Malgré les mesures prises depuis lors pour renforcer le système financier international, en particulier dans le domaine de la prévention des crises, il n'est pas possible d'exclure l'apparition de nouvelles crises financières. Le FMI doit donc pouvoir continuer de recourir à un système de réassurance, à savoir aux AGE et aux NAE.

    Les ressources mises à disposition dans le cadre des AGE ont été utilisées pour la dernière fois en 1998 afin que le financement du programme d'ajustement pour la Russie, soutenu par le FMI, puisse être poursuivi. Le mécanisme institué par les NAE n'a été actionné qu'une seule fois en 1998 pour financer un accord de confirmation en faveur du Brésil.

    En approuvant la reconduction de la participation de la Suisse aux NAE, le Conseil fédéral s'est également prononcé en faveur de l'adhésion du Chili à ces accords. Le Chili est le premier pays d'Amérique latine qui prend part aux NAE. La reconduction de la participation de la Suisse aux AGE, quant à elle, doit encore être soumise à l'approbation du Parlement.

Renseignements: Giorgio Dhima, Administration fédérale des finances, tél. 031 322 60 48

Département fédéral des finances DFF Communication CH-3003 Berne http://www.dff.admin.ch



Plus de communiques: Eidg. Finanz Departement (EFD)

Ces informations peuvent également vous intéresser: