DEZA

Conférence annuelle de la coopération suisse au développement Microfinance : petits montants, grands effets !

Berne (ots) - Embargo : 26 août 2005 – 16 h 00 Berne / Fribourg, le 26 août 2005 Tout a commencé pour Rachida Bégum avec quelques épargnes personnelles et un microcrédit de quelques douzaines de francs venus de Suisse. Aujourd’hui, sa pépinière est devenue une petite entreprise florissante qui donne du travail à douze personnes. L’histoire de la réussite de Rachida Bégum au Bangladesh a été au cœur de la conférence annuelle de la coopération suisse au développement qui s’est tenue le 26 août au Forum Fribourg. Des spécialistes venus de Suisse et de l’étranger ont débattu des avantages et des limites de la microfinance, instrument du développement à la fois avantageux et conforme aux exigences du marché. Le Conseiller fédéral Joseph Deiss a exposé les efforts conjoints et complémentaires qu’accomplissent la DDC et le seco depuis de longues années dans le domaine de l’encouragement du secteur financier. La microfinance est un instrument important au service de la coopération suisse au développement. Walter Fust, Directeur de la DDC, et l’Ambassadeur Oscar Knapp du seco ont indiqué lors de la conférence annuelle que la Suisse s’engage depuis plus de trente ans déjà pour l’encouragement du secteur financier dans ses pays partenaires au Sud et à l’Est. L’année internationale de la microfinance instituée par les Nations Unies donne aujourd’hui la possibilité de faire connaître cet engagement et de l’approfondir encore. Dans son exposé, le Conseiller fédéral Joseph Deiss a montré à quel point la microfinance est l'un des instruments de la réduction de la pauvreté. Il s’est référé aux objectifs de développement du Millénaire, objectifs adoptés par l’ONU, dont le postulat central est la réduction de la pauvreté. Il a souligné la contribution de la coopération au développement à l’atteinte de cet objectif. L’engagement de toutes les forces de la société, et de l’économie en particulier, est indispensable pour réduire la pauvreté dans le monde et pour parvenir à une croissance durable. M. Deiss a cité comme exemple d’une coopération réussie entre l’État et le secteur privé le fonds de microfinance de la société d’investissement "responsAbility". Ce fonds a reçu le conseil de la DDC et un financement initial de lancement du seco. Il est proposé par différentes banques suisses et il suscite un grand intérêt parmi les investisseurs. Naila Kabeer, économiste à l’Université du Sussex en Grande Bretagne a parlé de l’effet d’émancipation que l’on peut attendre de la microfinance. Des possibilités d’épargne sûre et de crédit ont renforcé la position des femmes au sein de la famille et la prise de conscience des pauvres dans la société. Il serait donc erroné de ne mesurer le succès des « banques des pauvres » qu’à leur seule rentabilité financière. Ces arguments ont rencontré une large approbation de la part des spécialistes présents qui se sont exprimés dans le cadre de cinq ateliers consacrés à différents aspects de la microfinance. La réunion a rassemblé plus de 1500 personnes. Les programmes de la DDC et du seco dans le domaine de la microfinance sont complémentaires. La DDC apporte son soutien à la mise sur pied et au renforcement des institutions dans le domaine de la microfinance ainsi que pour le développement de marchés financiers le plus largement accessibles. Dans le cadre d’un dialogue avec les autorités des pays membres, elle s’engage en faveur de l’amélioration du cadre général juridique. De son côté, le seco met à disposition les capitaux nécessaires à la prise de participations en actions de banques pratiquant la microfinance ainsi que des possibilités de refinancement. DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT SECRÉTARIAT D’ÉTAT ET DE LA COOPÉRATION (DDC) À L’ÉCONOMIE (SECO) Médias et communication Coopération économique au développement Pour de plus amples informations, nous vous prions de vous adresser à : Thomas Jenatsch Esther Hauert, Porte-parole de la DDC Cheffe du controlling, seco 031 325 91 26 ou 079 300 48 63 031 324 08 55 ou 079 481 57 03 www.deza.admin.ch www.seco-cooperation.ch Photographies : Des photographies de la réunion pourront être téléchargées dès 19h à partir du site www.photopress.ch (banque d’images du seco)

Ces informations peuvent également vous intéresser: